Le musée de la Défense aérienne de Bagotville a rouvert ses portes lundi.
Le musée de la Défense aérienne de Bagotville a rouvert ses portes lundi.

Réouverture du musée de la Défense aérienne de Bagotville

Alors que plusieurs secteurs d’activités ont entamé leur réouverture depuis le début du déconfinement, il est maintenant au tour du musée de la Défense aérienne de Bagotville d’être en mesure d’y arriver. Depuis lundi dernier, il est possible de visiter, avec très peu de restrictions, le musée où l’histoire de l’aviation militaire canadienne est mise à l’honneur.

Étant donné les mesures de distanciation physique imposées par le gouvernement, les places sont limitées. Ceux qui souhaitent prendre part à la visite de la base doivent donc réserver en avance leur place dans l’autobus, puisque seulement 12 personnes peuvent être à bord au lieu de 50. Les visiteurs qui participent à cette activité peuvent voir les avions de chasse de près et assister à des décollages en direct.

En plus de visiter la base militaire, les clients du musée de la Défense aérienne de Bagotville peuvent assister à deux autres expositions, qui se font en visite libre. Selon un communiqué de presse publié jeudi, l’exposition Maîtres du ciel relate la gloire et les malheurs des aviateurs canadiens à travers le temps et celle qui s’intitule Face à face permet de découvrir la réalité de la guerre, les nombreux défis à surmonter lors de tragédies et la beauté de l’entraide humaine.

Le parc d’aéronefs adjacent au musée est également accessible au public. À l’aide d’iPads, les visiteurs peuvent découvrir des avions qui ont sillonné le ciel dans un concept interactif.

Le parc d’aéronefs adjacent au musée est également accessible au public.

« En découvrant le musée de la Défense aérienne, vous plongerez dans les secrets de l’histoire de l’aviation canadienne et vous connaîtrez l’importance de Bagotville au sein de la force aérienne du pays », peut-on lire, dans le communiqué.