Le Centre Benoît-Lévesque

Rénos du centre Benoît-Lévesque: un casse-tête

Même si les travaux de réfection du Centre Benoît-Lévesque causent des mots de tête aux responsables du hockey, patinage de vitesse et patinage artistique pour trouver des heures de glace dans d'autres localités, le conseil de ville ne juge pas nécessaire de reporter les travaux en 2018.
« Non, il faut faire les travaux cette année. Oui, ça demande des efforts, mais je suis persuadé qu'on va trouver des solutions. Nous, le conseil, on a livré, nous avons obtenu la subvention. Il y en a d'autres que c'est leur travail de trouver des solutions. Ils vont réussir, j'en suis persuadé », a déclaré le maire Guy Larouche, lundi soir, lors de la séance du conseil municipal.
Comme l'annonce de la subvention gouvernementale a été tardive, le début des travaux va commencer plus tard que le souhaitait Roberval afin de réduire les répercussions sur les usagers. Ainsi, l'aréna ne sera pas disponible de septembre jusqu'à la fin décembre. Un mal nécessaire, d'autant plus que pour obtenir la subvention de 7,2 M $ des gouvernements, les travaux doivent être effectués avant une date précise.
Le service des loisirs et les différents organismes concernés sont à trouver des solutions pour que les jeunes et moins jeunes puissent pratiquer leur sport favori. 
Une entente verbale avec Mashteuiatsh a été conclue pour obtenir un bloc d'heures de glace par semaine pour le hockey mineur, le hockey scolaire et les ligues amateurs. Pour ce qui est du patinage artistique et le patinage de vitesse, des pourparlers sont en cours, notamment avec Saint-Félicien. Par contre, dans cette municipalité, il n'y a pas d'heures de glace disponibles. On regarde plutôt pour que les clubs respectifs se partagent la glace.
D'autres avenues seront analysées, car La Doré, Normandin et Métabetchouan ont offert leur collaboration. « Il y a une belle solidarité d'autres municipalités qui va nous permettre de trouver une solution temporaire pour ensuite profiter d'un centre sportif moderne et adapté », a souligné le maire.
Pour ce qui est du réaménagement des terrains de soccer et de baseball, les travaux seront effectués en août pour réduire les inconvénients auprès des sportifs.
Roberval a adopté lundi le règlement décrétant des dépenses de 10,9 M $ et un emprunt de 9,9 M $ pour réaliser les travaux de rénovation de l'aréna. La tenue d'un registre aura lieu le 28 mars de 9 h à 19 h à l'hôtel de ville pour ceux qui voudraient s'opposer à ce règlement.
S'il n'est pas contesté, les appels d'offres pour les travaux vont être lancés en avril pour être amorcés le plus rapidement possible. Le bâtiment agrandi et revampé devrait être livré au début de 2018.