L’enseigne 2 Léonie Gobeil, représentante des affaires publiques pour le NCSM Champlain, le sergent Pascal Lapointe, recruteur au Régiment du Saguenay, ainsi que le M2 Marco Houde, recruteur au NCSM Champlain, attendent la population pour la journée portes ouvertes, samedi, dans les deux installations.

Régiment du Saguenay: militaire à temps partiel

Essayer un simulateur de tir, assister à des démonstrations extérieures exécutées par les fantassins, observer des procédures d’attaques et de défenses terrestres, débusquer un soldat camouflé, visiter différents véhicules militaires, etc. Les options seront nombreuses pour la population, samedi, lors de la journée portes ouvertes des réserves terrestres et navales de l’armée canadienne.

Le Régiment du Saguenay ouvrira ses installations de 10 h à 16 h sur le chemin de la Réserve, tandis que le NCSM Champlain en fera de même entre 13 h 30 et 16 h sur le boulevard du Saguenay. Les deux unités d’entraînements souhaitent accueillir la population en général, que ce soit les personnes intéressées à postuler ou celles qui sont simplement curieuses d’en apprendre un peu plus sur les différents corps de métier.

« C’est l’occasion parfaite pour démystifier les Forces canadiennes », a fait remarquer le sergent Pascal Lapointe, recruteur au Régiment du Saguenay.

Les six unités de la Réserve navale seront à Chicoutimi, samedi, dans le cadre de l’exercice Atlas.

Les intervenants rencontrés mardi ont rappelé que les emplois au sein de la réserve terrestre et navale étaient à temps partiel, ouverts à tous. Ils utilisent le terme « emploi étudiant » parce que la majorité des réservistes sont encore aux études, mais que n’importe qui peut appliquer, à condition d’être âgé entre 16 et 57 ans, d’avoir complété son secondaire 4 et d’être citoyen canadien.

Les besoins sont d’ailleurs considérables au sein de la Réserve.

« Nous ne sommes pas en pénurie, mais on a des grands besoins, autant au niveau de la Force régulière que dans la Réserve », a convenu le m2 Marco Houde, recruteur au sein du NCSM Champlain. Le défi du recrutement est grand, mais celui de faire connaître les métiers offerts l’est aussi. »

La rivière Saguenay sera le terrain de jeu de quelque 150 réservistes de la Réserve navale, samedi.

C’est notamment pour ces raisons que la journée portes ouvertes est organisée par les unités. Toutes les personnes impliquées seront là pour répondre aux questions.

« Ceux qui vont être présents en fin de semaine sont tous des gens qui ont un autre emploi », a indiqué le sergent Lapointe, tout en mentionnant que les équipements utilisés étaient les mêmes que dans les Forces armées canadiennes.

À titre d’exemple, des réservistes du Régiment du Saguenay ont participé au projet de sécurité pendant deux mois lors du G7, à la Base militaire de Bagotville. « Ça démontre que le travail de réserviste comporte des opérations d’envergure et concrètes », a souligné Pascal Lapointe.

La journée portes ouvertes au NCSM Champlain va concorder avec la tenue de l’exercice Atlas, organisé par la Marine Royale Canadienne. Les réservistes des six unités de la Réserve navale du Québec seront présents pour participer à diverses simulations et activités sur la rivière Saguenay.

« La foule pourra voir les marins à l’oeuvre, ce qui permettra de bien voir le genre de travail effectué sur le terrain », a fait valoir Marco Houde.