Le lac Otis, à Saint-Félix-d’Otis

Réfection d’une rampe de mise à l’eau à Saint-Félix-d'Otis

À la fin de février, la halte routière située près du lac Otis, à Saint-Félix-d’Otis, accueillera un chantier de construction hivernal avec la réfection de la rampe de mise à l’eau. Ces travaux ont été rendus nécessaires en raison de l’explosion, l’été dernier, d’un bateau appartenant à un propriétaire privé.

La municipalité a procédé à la publication d’un appel d’offres pour trouver un entrepreneur qui démantèlera la rampe de mise à l’eau en bois, endommagée à la suite de l’incendie provoqué par l’explosion, et la reconstruira en fonction des normes environnementales actuelles. Elle sera dotée de deux passerelles et d’un quai de type Condack aménagés sur pieux. 

En entrevue, la directrice générale de la municipalité, Hélène Gagnon, explique que le ministère de l’Environnement exige que les installations soient conformes aux règles et exigences de protection des berges. 

C’est ce qui explique que l’entrepreneur devra procéder à la première phase des travaux en pleine période hivernale alors que le lac sera à son plus bas niveau, en aménageant un batardeau destiné à recevoir les matériaux usagers. La reformation des profils du lac et l’implantation de la passerelle sur pieux seront alors réalisées au plus tard le 15 mars prochain.

Au printemps, lorsque le lac Otis sera débarrassé d’environ 75 % de ses glaces, les quais flottants seront installés et il y aura revégétalisation des terrains et des berges touchés par les travaux. « On est en attente du certificat d’autorisation environnemental d’une journée à l’autre. On a dû compléter une étude d’impact environnemental en octobre dernier. »

Une fois les travaux terminés au milieu de mai, la nouvelle rampe de mise à l’eau devrait compléter l’équipement destiné à laver les bateaux à leur sortie ou à l’entrée du lac Otis afin d’éviter la propagation d’algues ou d’espèces indésirables.