Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Alco-TMI se spécialise en chaudronnerie, tuyauterie et mécanique industrielle.
Alco-TMI se spécialise en chaudronnerie, tuyauterie et mécanique industrielle.

Réfection de la centrale Bersimis-2: contrat de 45 M$ pour Alco-TMI

Katherine Boulianne
Katherine Boulianne
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
La progression se poursuit pour Alco-TMI en 2021, alors que la compagnie almatoise, spécialisée en chaudronnerie, tuyauterie et mécanique industrielle, vient d’obtenir un contrat majeur de 45 millions $ avec Hydro-Québec.

L’entreprise sera chargée du volet mécanique et tuyauterie pendant la réfection de la centrale hydroélectrique Bersimis-2, sur la Côte-Nord. Ces travaux se dérouleront sur une période de cinq ans et débuteront durant la saison estivale.

Afin de mener à bien ce mandat, Alco-TMI s’est associé à Transelec Commun et Arno Électrique pour les volets civil et électrique du projet. Le consortium ainsi formé, nommé ATA, a d’ailleurs déjà participé aux réfections des centrales LG2, Romaine-3 et Romaine-4.

« Nous sommes fiers de participer à ce projet d’envergure avec nos partenaires du consortium ATA. Ce contrat nous permettra de mettre à contribution l’expertise accumulée dans les 20 dernières années en plus de consolider et de créer de nouveaux emplois », précise le vice-président Construction chez Alco-TMI, François Potvin, dans un communiqué.

Rappelons que l’entreprise de l’avenue Bombardier à Alma s’est aussi portée acquéreure de la firme d’ingénierie montréalaise Brais Malouin et associés, à la fin janvier dernier, dans l’espoir d’augmenter ses chances sur le marché américain.

Alco-TMI emploie jusqu’à 400 personnes selon le niveau d’activité de la compagnie.