Jusqu’à la fin du mois de mai, la MRC de Lac-Saint-Jean-Est sera le théâtre d’une campagne de réduction de vitesse chapeautée par les membres du comité de sécurité publique de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est et la Sûreté du Québec.

Réduction de vitesse: toute la MRC Lac-Saint-Jean-Est visée

Le mois de mai sera le théâtre d’une campagne de réduction de vitesse qui prendra place dans les quartiers de l’ensemble des municipalités de la MRC Lac-Saint-Jean-Est. Pour y parvenir, plus de policiers de la Sûreté du Québec seront en fonction afin de veiller aux bons comportements des usagers du réseau routier.

Le succès de la campagne 2018, qui se déroulait exclusivement dans les rues d’Alma, a amené les membres du comité de sécurité publique de la MRC Lac-Saint-Jean-Est et la Sûreté du Québec à étendre l’initiative à l’ensemble de la MRC.

Plus de patrouilleurs, dont l’équipe multidisciplinaire de la Sûreté du Québec, seront en poste, au cours des prochaines semaines, dans les diverses villes et localités du secteur. Le nombre d’activités de sensibilisation et de contrôle sera augmenté considérablement.

campagne sensibilisation vitesse suretÈ du QuÈbec

« Le plan de réduction de vitesse est étendu à l’ensemble de la MRC Lac-Saint-Jean-Est. Nous avons ciblé les secteurs que les citoyens des municipalités considéraient comme problématiques au niveau de la sécurité routière. Ce ne sont pas nécessairement des endroits avec un gros débit de circulation, mais ce sont quand même des enjeux de sécurité routière », explique le directeur du poste de la Sûreté du Québec de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, le capitaine Daniel Jean.

Les grands boulevards, les entrées et les sorties de municipalités, les traverses scolaires, les endroits où circulent des enfants et des cyclistes bénéficieront d’une surveillance accrue de la part des patrouilleurs.

« Les automobilistes peuvent être interceptés n’importe où et n’importe quand. Nous voulons laisser une marque franche dans leur esprit », rappelle le porte-parole de la Sûreté du Québec, le Sergent Hugues Beaulieu.

campagne sensibilisation vitesse suretÈ du QuÈbec

La Sûreté du Québec a émis 67 constats de vitesse, 25 pour d’autres infractions et 21 avis de non-conformité et avis de vérification mécanique, durant la campagne 2018 qui se tenait sur le territoire d’Alma.

« La vitesse dans nos petits villages est aussi préoccupante que dans les villes. On est constamment interpellé à ce sujet. Cela explique notre intérêt à joindre la campagne », expliquait le maire d’Hébertville-Station, Réal Côté, qui participait au dévoilement de la campagne en compagnie du maire de Labrecque, Éric Simard, et de la conseillère municipale d’Alma et présidente du comité de sécurité publique de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, Sylvie Beaumont.