La campagne promotionnelle sur la récupération sera de retour dès le 24 avril. Pour une 3e année, M. Beaubac aura des messages à livrer à la population de la région. - Photo courtoisie

Recyclage: le Saguenay se joint au Lac

Saguenay et la MRC du Fjord-du-Saguenay adhèrent à la campagne de sensibilisation de la Régie des matières résiduelles (RMR) du Lac-Saint-Jean portant sur le recyclage.
Ayant comme thème « J'ai un bac et une maîtrise », elle vise à favoriser les bonnes pratiques en matière de récupération et à démystifier certaines croyances. 
La campagne sera lancée dans tous les médias de la région le 24 avril. Pour une 3e année, les Jeannois retrouveront le personnage de M. Beaubac. Le populaire professeur d'école sera de retour avec une série de messages à transmettre à la population.
« Nous sommes vraiment fiers que notre concept fasse figure de campagne régionale. Nous souhaitons que les gens constatent que chaque geste a une grande importance », mentionne Stéphanie Fortin, porte-parole de la RMR.
La campagne semble donner des résultats. Les statistiques des dernières années démontrent que le taux de rejet des matières non récupérables par le Centre de tri a passablement diminué. Il était à 33 % en 2009 et à 16 % en 2012. En 2016, il est passé à 12,6 %. « Le citoyen y joue pour beaucoup. Il est difficile de quantifier précisément quels sont les impacts de la campagne, mais le constat est que les gens sont de plus en plus disciplinés », ajoute Mme Fortin.
« Pour notre MRC, travailler conjointement avec la ville de Saguenay et la RMR sur une campagne de sensibilisation d'envergure régionale est la suite logique de l'entente que nous avons signée à l'automne 2015. En effet, bien que les réalités de nos milieux ne soient pas les mêmes, nous partageons cependant beaucoup de points communs, notamment en ce qui a trait au recyclage. En nous unissant ainsi, nous facilitons l'atteinte des objectifs que nous nous sommes fixés pour la gestion des matières résiduelles », souligne le préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay, Gérald Savard. 
En effet, l'union des trois entités est devenue possible grâce à l'entente signée le 25 novembre 2015 sur l'enfouissement des déchets au lieu d'enfouissement technique d'Hébertville-Station. 
Les messages seront disponibles sur tous les canaux de communication de chacune des organisations. Ils seront diffusés jusqu'à la fin juin et de septembre à la fin novembre. Un montant de 100 000 $ sera investi conjointement. Le montant sera divisé au prorata de la population.