Les températures seront élévées au cours des prochains jours.

Records possibles jeudi et vendredi: la chaleur atteint le Saguenay-Lac-Saint-Jean

La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean s’apprête à connaître des températures très élevées dans les prochains jours. Jeudi, le mercure devrait dépasser la barre des 30 degrés Celsius pour la première fois de l’année. Environnement Canada prévoit un maximum de 33 jeudi. Cette température pourrait grimper tout près du 40 degrés avec le facteur humidex.

Le record de température enregistré un 4 juillet à Saguenay est de 30,8 degrés en 2018 et cette marque pourrait bien être surpassée. Le maximum pour vendredi est prévu à 32 degrés. Les températures devraient redescendre à compter de vendredi soir, toujours selon Environnement Canada.

Le météorologue Bruno Marquis assure qu’il « s’agit de température normale à ce temps-ci de l’année, même si le mercure sera un peu en haut de la normale saisonnière ». Il ajoute que « ces températures seront les bienvenues avec le temps moche qu’on a connu au mois de juin » et que nous ne devrions pas avoir de canicule. Sur le site de Météomédia, on apprend qu’une canicule «désigne une période de trois jours consécutifs au cours desquels la température atteint ou dépasse les 30 degrés», ce qui ne devrait pas être le cas cette semaine dans la région.

Si la journée de jeudi est prévue pour être la plus chaude au mercure, c’est vendredi que l’humidité devrait atteindre son plus haut point selon M. Marquis. Il précise d’ailleurs qu’Environnement Canada pourrait émettre un bulletin spécial.

Les hautes températures et la hausse du taux d’humidité devraient apporter un épisode de pluie, mais M. Marquis prévoit qu’elle tombera dans la nuit de vendredi à samedi et que le soleil sera immédiatement de retour pour la fin de semaine. Le temps devrait être plus frais et plus sec à la suite des précipitations, ce qui devrait apporter un peu de répit après ces deux jours de chaleur accablante.

Bruno Marquis assure également que « les températures n’ont rien à voir avec celles que l’Europe connaît depuis quelques jours ». Il tient cependant à prévenir les gens que des précautions doivent être prises malgré tout, surtout afin de prévenir les coups de chaleur chez les enfants et les personnes âgées.

+ ATTENTION AUX TRAVAILLEURS

Avec la chaleur qui pointera son nez dans les prochains jours, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) met en garde les travailleurs contre les coups de chaleur. La CNESST souhaite rappeler qu’une bonne organisation du travail permet de prévenir les dangers.

«Le coup de chaleur se produit lorsque la température corporelle augmente et que le corps ne réussit pas à se refroidir suffisamment. Il peut survenir brusquement lors de l’exécution d’un travail physique en ambiance chaude. Le risque est encore plus grand au cours des premières journées de chaque vague de chaleur parce que le corps a besoin de temps pour s’acclimater. Il augmente également à mesure que la température de l’air, le taux d’humidité et le taux d’ensoleillement s’élèvent», peut-on lire dans un communiqué de presse émis mercredi.

Afin de prévenir un éventuel coup de chaleur, elle suggère aux employeurs de mettre en application quelques moyens de préventions comme la modification des horaires, inclure des rotations de tâches et d’assurer des temps de pauses de durée et de récurrence appropriées. Elle souhaite également que les employeurs informent leurs travailleurs sur les risques et les moyens de préventions.

Quant aux travailleurs, la CNESST suggère de prendre des pauses à l’ombre ou dans un endroit climatisé, boire beaucoup d’eau (maximum de 1,5 litre par heure), de se vêtir adéquatement, incluant la tête et de gérer ses efforts.

Pour éviter d’être victime d’un coup de chaleur, elle recommande de porter attention à certains signes et symptômes. Étourdissements, perte d’équilibre, crampes musculaires, frissons, nausées, maux de ventre et de tête, vertiges, confusion et vomissements font partie des symptômes.

Elle souhaite aviser qu’une personne qui souffre d’un coup de chaleur peut être en danger de mort et qu’il est primordial de lui prodiguer immédiatement les premiers secours et de communiquer avec les services d’urgence. Les soins à fournir sont de transporter l’individu dans un endroit frais ou à l’ombre, asperger son corps d’eau, faire de la ventilation et lui donner de l’eau fraîche en petites quantités, s’il est conscient et lucide.