Alma désire avoir son mot à dire dans le projet de reconstruction des commerces détruits par un violent incendie sur la rue Saint-Joseph au début du mois de mars.

Reconstruction: Alma veut un droit de regard

Alma souhaite avoir un droit de regard sur l'éventuel projet de développement qui sera mis de l'avant par les propriétaires du Dooly's et du Pub Le Jeannois. Les établissements licenciés ont été ravagés par les flammes en mars dernier.
Un amendement au règlement de zonage existant permettra dorénavant à la Ville de régir la subdivision des lots, l'aménagement des stationnements et prévoir l'aménagement de façades donnant sur la rivière Petite-Décharge dans ce secteur précis du centre-ville. 
Lors de la séance publique du conseil municipal tenue mardi soir, le maire Marc Asselin a affirmé que les discussions allaient bon train avec les propriétaires de l'endroit. 
« À la suite du règlement avec leurs assurances, on va voir ce qu'ils auront l'intention de faire par la suite. (...) Concernant les règles d'urbanisme, on verra comment ça va se présenter. Ce sera suivi de très près et ça va être bien fait. »
Le maire a ajouté que le projet qui sera mis sur la table devra obtenir l'aval du conseil de ville avant de pouvoir se réaliser.
« Comme on ne sait pas encore qu'est-ce qui va se produire, on s'assure que le projet sera conforme à la volonté municipale et on se dote d'un règlement en ce sens. (...) Les discussions sont très positives avec les promoteurs. Ils font preuve d'ouverture et ça va très bien », a mentionné le conseiller Gilles Girard, qui est président du Comité d'urbanisme.
« On souhaite que de plus en plus le secteur centre-ville se tourne vers la rivière. Avec cette nouvelle disposition, nous nous assurons d'avoir un droit de regard en plus d'inciter fortement les promoteurs à se doter de façades qui donnent sur la rivière ou encore d'une double façade », a ajouté l'échevin, Frédéric Tremblay.
Dans les heures qui ont suivi l'incendie, le propriétaire de l'endroit, Jeffrey Chenard, a déclaré que ses intentions étaient de reconstruire. Aucun projet n'a toutefois été encore annoncé sur la place publique.
Quant à la cause de l'incendie, celle-ci n'a toujours pas été dévoilée. Pendant ce temps, le nettoyage du site va bon train.