Le promoteur Martin Tremblay et son fils William.
Le promoteur Martin Tremblay et son fils William.

Rallye d’Évènements 2M: la folie se déplace à Jonquière et Alma

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Tout roule pour Évènements 2M. Après avoir rencontré un succès inespéré lors d’un premier rallye automobile organisé à Chicoutimi la fin de semaine dernière, la magie s’est transportée du côté de Jonquière et Alma, ce samedi, où plus de 1000 familles se sont prêtées au jeu.

« Fou », « trippant », « jamais vu ». Martin Tremblay est à court de synonymes pour traduire sa joie devant un tel engouement, les deux rallyes tenus en simultanée à Jonquière et Alma ayant respectivement attiré 620 et plus de 400 voitures lors de cette première journée.

Des gens participant au rallye de Jonquière, samedi.

Lire aussi : Rallye automobile d’Évènements 2M: quand la région embarque

« J’ai pu me promener sur les sites. Quand les gens voient ma casquette 2M, ils m’interpellent et je n’ai que de bons commentaires, explique le promoteur. Les gens aiment vraiment ça. On voit plusieurs familles qui ont fait celui de la semaine dernière et qui font celui de cette semaine. […] Les gens publient des photos sur Facebook, nous écrivent, nous disent merci. »

Celui qui dit s’amuser « autant sinon plus » que les participants dans la préparation de tels évènements a encore reçu une forte réponse de ses partenaires cette semaine, notamment du restaurant Chez Mamy, de la Cantine Boivin, de l’Hopera, du Festivalma et de la Voie Maltée.

L’évènement a attiré 620 familles du côté de Jonquière pour cette première journée.

Bref, une réponse des entreprises avec qui il a l’habitude de faire affaire, mais aussi d’autres avec qui il s’agissait d’une première.

« On n’a jamais vécu ça, et ça fait quand même plusieurs années qu’on est là-dedans. Cette semaine des commerçants que je ne connaissais pas nous ont écrit pour nous offrir du stock et embarquer dans cette folie-là. Habituellement, il faut se mettre sur le téléphone, demander, et on appelle tout le temps le même monde. Là c’est l’inverse. »

Martin Tremblay attendait de voir si l’engouement allait toujours être au rendez-vous cette fin de semaine avant de planifier la suite. Mais puisque les gens « en redemandent », il conseille de garder un œil sur La Baie pour la semaine prochaine, où le rallye pourrait bien se déplacer.