Cinq millions $ supplémentaires seront injectés par Québec pour faire évoluer l’écosystème numérique en tourisme.

Québec soutient le numérique

Québec verse 475 000 $ à Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean pour lui permettre d’aider des entreprises de la région à prendre le virage numérique. Cette somme provient d’une entente de deux ans liant le ministère du Tourisme aux 22 associations touristiques régionales (ATR) de la province.

La ministre Julie Boulet en a fait l’annonce officielle mardi, à La Pulperie de Chicoutimi, un lieu emblématique du tourisme régional. Elle était flanquée de la mairesse de Saguenay, Josée Néron, du député libéral de Dubuc, Serge Simard, et du président de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, Éric Larouche.

Des critères provinciaux seront définis pour l’octroi des enveloppes par chacune des ATR à des entreprises qui auront répondu à un appel de projets. Les montants devraient être accordés d’ici à la fin de l’année.

Julie Boulet a rappelé que le virage numérique est nécessaire afin de permettre à l’industrie touristique de la Belle Province, un secteur économique porteur et en croissance constante, de poursuivre sur sa lancée. Il est estimé qu’environ 10 pour cent des emplois québécois sont rattachés à cette industrie.

« La mise en place des mesures prévues par l’entente viendra appuyer les entreprises touristiques de chez nous dans leur adaptation à l’environnement numérique afin de rejoindre plus efficacement leurs clientèles. L’industrie ne pourra qu’en tirer des bénéfices et rayonner davantage au Québec comme à l’étranger », a déclaré la ministre Boulet, qui y est allé d’une kyrielle de données statistiques pour quantifier l’importance du tourisme sur l’échiquier économique provincial et pour illustrer l’ampleur de son essor au cours des dernières années. Elle a aussi mis en relief le fait que 80 pour cent des entreprises qui œuvrent dans ce secteur sont des PME.

« Le développement du numérique est la seule façon d’aller en avant et d’être proactif. Mais pour certaines entreprises, ça devient un défi de créer des contenus innovants, d’inspirer et d’engager le voyageur. Si on veut performer, on a l’obligation de se démarquer », a insisté la ministre, qui a rappelé que d’ici à 2030, 1,8 milliard de touristes internationaux sillonneront la planète.

Julie Boulet a aussi rappelé que le nombre de touristes chinois qui sont venus au Québec l’an dernier a connu un bond de 65 pour cent. Chez les Mexicains, l’augmentation a été de 120 pour cent, contre cinq pour cent chez les Américains.

En plus des 10 millions $ injectés par Québec pour aider les régions à prendre le virage numérique, le gouvernement investira 5 millions $ pour « faire évoluer l’écosystème numérique de la destination ». L’argent permettra au Ministère d’améliorer la commercialisation et la promotion de ses produits d’intérêt.

Une deuxième enveloppe
En plus de l’entente numérique, Québec soutient l’implantation d’un projet majeur visant à déployer une stratégie touristique d’accueil au Saguenay-Lac-Saint-Jean (voir autre texte). L’investissement est de 556 000 $. L’aide s’inscrit dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR).

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, s’est réjouie du déploiement de la stratégie. Elle a rappelé que le FARR a pour but de mettre en place des projets « d’envergure et porteurs » pour le Royaume. Une soixantaine de dossiers ont été soumis au comité de sélection, formé d’élus et de représentants de toutes les MRC régionales. Une première analyse a eu lieu en mars et 18 projets ont été sélectionnés dans une variété de secteurs comme la forêt, le numérique, l’aluminium, le tourisme et l’agriculture.

« La stratégie qui sera mise en place permettra, notamment, de renouveler l’expérience d’accueil pour les visiteurs. Une plus-value pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean », a déclaré la mairesse Néron, qui a comparé la région à un grand terrain de jeu à découvrir.

+ Nouvelle stratégie d’accueil

(Myriam Arsenault, Stagiaire) – Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean lance une nouvelle stratégie régionale basée sur l’accueil, grâce au financement du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR). Avec un budget qui approche le million de dollars sur trois ans, les organisateurs espèrent améliorer l’offre touristique de la région pour attirer un maximum de touristes.

Cette stratégie se décline en quatre volets. En priorité, Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean veut optimiser le réseau des lieux d’accueil et les décloisonner, c’est-à-dire partager l’information des bureaux d’information touristique pour « permettre à la population locale de s’approprier l’offre touristique régionale et d’en devenir des ambassadeurs et des conseillers personnalisés ». L’organisation souhaite également augmenter sa présence numérique avec de nouveaux outils et, finalement, faciliter la transmission de l’information touristique dans toutes les étapes des voyages, soit avant, pendant et après celui-ci.

« On doit mieux se connaître, travailler ensemble et convaincre le client qu’il y a tant à faire chez nous », confirme Éric Larouche, président de TSLSJ.

Plus concrètement, une nouvelle formation théorique modulable sera offerte aux futurs conseillers touristiques, en collaboration avec la formation en tourisme du Cégep de Saint-Félicien, et aux gestionnaires des lieux d’accueil régionaux. De plus, le nombre de trousses touristiques, qu’on pourra retrouver dans une centaine de commerces de la région, passera de 200 à environ 7000.