Le gouvernement du Québec demande l’annulation des festivals, ainsi que des événements publics sportifs et culturels prévus sur le territoire québécois jusqu’au 31 août 2020.
Le gouvernement du Québec demande l’annulation des festivals, ainsi que des événements publics sportifs et culturels prévus sur le territoire québécois jusqu’au 31 août 2020.

Québec demande l’annulation des festivals et événements jusqu’au 31 août

Simon Roberge, Initiative de journalisme local
Simon Roberge, Initiative de journalisme local
La Tribune
Dans un contexte où certaines mesures sanitaires mises en place pour protéger les Québécois de la COVID-19 devront être respectées à plus long terme, le gouvernement du Québec demande l’annulation des festivals, ainsi que des événements publics sportifs et culturels prévus sur le territoire québécois jusqu’au 31 août 2020.

C’est ce qu’ont annoncé aujourd’hui la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy et la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest.

À LIRE AUSSI : Québec recule sur l’interdiction d'événements sportifs jusqu’au 31 août

On peut lire dans un communiqué que cette directive est émise considérant l’évolution de la situation de la COVID-19 au Québec et la nécessité de respecter notamment la mesure de distanciation physique de 2 mètres pour une période prolongée. « C’est donc dans une perspective de protection de la santé publique qu’il est jugé préférable d’annuler les festivals et autres rassemblements culturels et sportifs, intérieurs et extérieurs, pour la période estivale », rajoute-t-on.

« Le gouvernement du Québec a dû prendre une décision difficile, mais nécessaire, souligne Caroline Proulx. Nous sommes conscients des impacts que cela représente pour les organisateurs, et nous les remercions de leur contribution à l’effort collectif. Nous serons là pour préparer une relance forte afin de faire rayonner le Québec et ses festivités, aussitôt que possible. »

« Notre priorité demeure de protéger la santé de la population, mentionne quant à elle, Isabelle Charest. Il est devenu évident que les manifestations sportives publiques ne pourront avoir lieu cet été. Je tiens à remercier tous les organisateurs et les bénévoles qui contribuent à faire bouger le Québec et je suis persuadée que vous comprendrez que le contexte actuel justifie une telle décision. Outre ce type d’événements, nous souhaitons que les jeunes puissent retrouver leur sport et leurs activités le plus rapidement possible. Nous allons poursuivre notre travail afin qu’aussitôt que possible, nos jeunes puissent retrouver leurs coéquipiers au soccer, au baseball et dans les autres sports. »

Pour pallier l’impact de la pandémie, le gouvernement du Québec prévoit et explore diverses formes d’accompagnement et de soutien aux festivals et aux événements qu’il finance par le biais de ses ministères et de leurs programmes.