Quatrième cas de COVID-19 à la Polyvalente d’Arvida

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Il y a maintenant quatre cas confirmés de la COVID-19 en date de lundi à l’École polyvalente d’Arvida. En conséquence, trois enseignants et plus d’une centaine d’élèves sont désormais en isolement préventif.

La polyvalente d’Arvida est officiellement considérée par la Santé publique comme un milieu en éclosion de la COVID-19. L’établissement scolaire poursuit ses cours normalement, mais une attention particulière est apportée aux différentes mesures sanitaires.

« L’établissement a triplé son nombre d’effectifs pour rehausser les mesures d’hygiène. En plus d’un rappel constant des mesures sanitaires à respecter, les élèves doivent, en plus de se laver les mains à l’entrée et à la sortie de l’établissement, se laver les mains à l’entrée et à la sortie de leur classe », a indiqué Stéphanie Audet, conseillère en communications au Centre de services scolaire De La Jonquière, jointe en soirée lundi.

Les enseignants, les services éducatifs ainsi que le service des ressources matérielles et informationnelles travaillent en collaboration pour déployer le basculement vers l’enseignement à distance pour les élèves en isolement. Les premières classes virtuelles débuteront mardi matin.

Le nombre de professeurs et d’élèves en retrait préventifs est « sujet à changement selon les enquêtes épidémiologiques effectuées par la Santé publique, qui sont toujours en cours », a continué la conseillère aux communications.

Le Centre de services scolaire De la Jonquière tenait également à souligner le travail exemplaire de ses équipes, en plus de l’étroite collaboration de la Santé publique, des parents, de ses élèves et des différents partenaires de l’organisation lors de cette période inhabituelle.

Rappelons que deux de ces cas concernent des joueurs des Élites de Jonquière. Les deux adolescents habitent sous le même toit. Le troisième cas recensé est celui d’un jeune du parcours régulier. Il n’y a pas été possible, lundi soir, d’obtenir des informations sur le quatrième cas confirmé.