Le ministre des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley.

Quatre projets pour contrer l'intimidation en milieux autochtones

Quatre projets ont été sélectionnés dans la région afin de prévenir et de contrer l'intimidation dans les milieux autochtones.
Il s'agit de la campagne de sensibilisation pour promouvoir un climat communautaire sain du Centre santé et mieux-être collectif de Mashteuiatsh, de S'outiller ensemble pour contrer l'intimidation du Centre d'amitié autochtone du Saguenay, du Cercle de partage Laleu sur l'intimidation du Centre des Premières Nations Nikanite de l'UQAC et de Kaskina Mamo Mackwesitaw des services sociaux de la communauté attikamek d'Obedjiwan.
Au total, quatorze projets ont été retenus dans l'ensemble du Québec. Ils se partagent une somme de 100 000 $ pour l'année financière 2016-2017 et de 150 000 $ pour 2017-2018 provenant du ministère de la Famille. Le Secrétariat aux affaires autochtones veillera à l'administration du programme.
« La qualité des nombreux projets soumis par les communautés et les organismes autochtones démontre une grande volonté d'agir pour contrer le phénomène de l'intimidation. Il faut sensibiliser le plus de jeunes possible, mais aussi les adultes à l'importance d'agir. Je suis persuadé que ces initiatives influenceront positivement de nombreuses vies et qu'elles contribueront à favoriser un environnement sain et sécuritaire dans les communautés », a déclaré Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires autochtones.
« Avec ce programme, nous désirons renforcer l'action des milieux autochtones pour prévenir et contrer l'intimidation. Il permettra la réalisation d'initiatives qui sont issues de ces milieux, qui répondent concrètement à leurs besoins et qui sont adaptées à leur réalité. Je remercie sincèrement tous les organismes qui réaliseront les quatorze projets sélectionnés. Ceux-ci contribueront à faire du Québec un milieu de vie ouvert, égalitaire et inclusif. Ensemble, nous sommes plus forts que l'intimidation », a ajouté pour sa part Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation.