Quatre nouveaux psychologues jeunesse au CIUSSS

Quatre postes de psychologues jeunesse s’ajoutent aux équipes multidisciplinaires du Centre intégré et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean grâce à un investissement de 545 000 $ du gouvernement provincial.

Cette mesure fait partie de celles annoncées lors de la mise à jour du Plan économique du Québec par le ministre des Finances Carlos J. Leitão le 21 novembre dernier. Au total, 15 M$ sont prévus pour les services psychologiques des jeunes en difficulté dans la province. 

Le gouvernement espère diminuer les délais d’accès à une évaluation et à un premier suivi psychologique, ainsi qu’augmenter le taux de prise en charge.

« Dans le nouveau Québec, il faut faire encore plus pour améliorer l’accès aux soins et aux services, exprime le premier ministre Philippe Couillard dans un communiqué. Notre gouvernement s’est donné les moyens d’y parvenir. Nous avons bien géré nos finances publiques, et notre plan pour développer l’économie du Québec donne des résultats. Nous pouvons donc maintenant réinvestir massivement dans les priorités des Québécoises et des Québécois : l’éducation et la santé.»

En juin, le CIUSSS avait annoncé l’abolition de près de 28 postes, dont celui de psychoéducateur au foyer L’Intervalle de Roberval. Le premier ministre s’était opposé à cette mesure et les gestionnaires avaient dû trouver un autre moyen d’économiser le total de quelque 8 M$.

«Cet investissement démontre l’importance que nous accordons aux enjeux de santé mentale», souligne le député libéral de Dubuc, Serge Simard, à propos de la somme de 545 000 $. Jeudi après-midi, les communications du CIUSSS ne possédaient pas encore tous les détails concernant cette annonce.