Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Ariane Morency est au nombre des étudiants récompensés. 
Ariane Morency est au nombre des étudiants récompensés. 

Quatre jeunes s’illustrent au Super Expo-Sciences Hydro-Québec

Solveig Beaupuy
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Quatre jeunes du Saguenay-Lac-Saint-Jean se sont démarqués grâce à leurs projets novateurs, lors de la Super Expo-Sciences Hydro-Québec, finale québécoise 2021, organisée par le Réseau Technoscience et qui s’est déroulée du 22 au 25 avril.

Augustin Tremblay, élève en 3e secondaire à l’École secondaire de l’Odyssée, est l’un des élèves dont le projet s’est fait remarquer. Il a travaillé sur le facteur H en musicothérapie. Une expérimentation lui a valu un prix de participation à l’Expo-sciences pancanadienne 2021, la médaille de bronze intermédiaire du Réseau Technoscience, une bourse de 300 $ offerte par Investissement Québec ainsi qu’une autre bourse d’études de 1000 $ de la part de l’Université de Sherbrooke, faculté de médecine et des sciences de la santé.

Son projet visait à étudier l’effet de la musique sur les symptômes des patients en fin de vie sous deux formes : la musique préenregistrée et la présence d’un vrai musicien. Augustin Tremblay a réalisé son expérience en se rendant dans deux maisons de soins palliatifs dans la région. Il a mesuré les signes vitaux des participants et leur a ensuite demandé de remplir un questionnaire sur l’intensité des principaux symptômes en soins palliatifs avant et après son intervention.

Faciliter les transfusions sanguines

Ariane Morency a travaillé sur un projet intitulé « À votre sangté ». Cette élève de 5e secondaire de l’École secondaire de Kénogami a obtenu un prix de participation à l’Expo-sciences pancanadienne 2021 et aussi une bourse d’études de l’Université de Sherbrooke d’une valeur de 1000 $.

« À votre sangté » est un projet qui vise à éviter l’agglutination entre les anticorps et les antigènes lors d’une transfusion sanguine. Ainsi, les antigènes qui sont présents dans le sang du donneur ne pourront plus réagir avec les anticorps présents dans le sang du receveur et les transfusions seront plus faciles à faire.

Dans le cadre de la SUPER Expo-sciences, hydro-québec, finale québécoise 2021, 180 000 $ en prix et en bourses ont été remis aux lauréates et aux lauréats.

Un purificateur d’eau

Le troisième projet qui s’est illustré lors de l’Expo-Sciences 2021 est celui de Nicolas Allard, étudiant au Cégep de Jonquière. Pour son innovation « Vél’eau », il a reçu un prix du ministère de l’Économie et de l’Innovation d’une valeur de 1000 $, ainsi qu’un prix de 250 $ provenant d’Hydro-Québec.

Ce projet promet de purifier et de dessaler l’eau à l’aide de l’énergie électrique émise par un vélo. En plus d’être une solution aux problèmes d’eau potable dans le monde, selon Nicolas Allard, ce dispositif permettrait de conscientiser la population à l’effort humain nécessaire à la production d’énergie, et ce, même de faible intensité.

Diversité de langues

Enfin, le dernier saguenéen à s’être illustré lors de cette finale québécoise 2021 de l’Expo-sciences est Thomas Bissonnette-Royer, un élève de 5e secondaire à l’École scolaire de l’Odyssée. Il avait comme projet de créer un programme informatique capable de traduire des langues peu ou pas traduites par traducteurs et ainsi créer une plus grande diversité dans les langues.

Grâce à cette idée, Thomas Bissonnette-Royer a obtenu le prix Curium-Mila d’une valeur de 1000 $.

Promouvoir la science

Réseau Technoscience a pour but de développer l’intérêt pour la science des jeunes Québécois âgés de 4 à 20 ans. À travers divers programmes tels que l’Expo-sciences, l’organisme et ses partenaires visent à encourager l’émergence d’une relève scientifique, mais également à soutenir l’enseignement des sciences et de la technologie grâce à une approche concrète.