Au moins trois attachées politiques au bureau du maire Jean Tremblay ont obtenu des postes de fonctionnaires à contrat renouvelables sur une base annuelle alors que la quatrième, Mme Danielle Godin, une ancienne membre du cabinet de Jean Tremblay, a été nommée sans aucune entrevue ni processus de sélection au poste de directrice de l'arrondissement Jonquière.

Quatre attachées du maire devenues fonctionnaires

Au moins trois attachées politiques au bureau du maire Jean Tremblay ont obtenu des postes de fonctionnaires à contrat renouvelables sur une base annuelle alors que la quatrième, Mme Danielle Godin, une ancienne membre du cabinet de Jean Tremblay, a été nommée sans aucune entrevue ni processus de sélection au poste de directrice de l'arrondissement Jonquière. Ce poste lui donne droit à une rémunération de 87 500 $ par année en plus de tous les avantages sociaux accordés aux cadres de la ville.
Dans une résolution adoptée à l'unanimité le 30 décembre, le conseil municipal de Saguenay a procédé à deux nominations en lien avec cette fonction. Il a dans un premier temps confirmé la nomination de Danielle Godin au poste de directrice de l'arrondissement de Jonquière. Dans une seconde résolution, le conseil municipal a créé un poste de directeur exécutif de l'arrondissement Jonquière qui a été confié à M. Daniel Larouche. Ce dernier, qui occupait le poste de directeur de l'arrondissement, pourra ainsi s'assurer de faire la transition des dossiers jusqu'au premier avril avec la nouvelle directrice Danielle Godin.
Au cours des derniers jours, Le Quotidien a tenté d'obtenir des précisions sur le processus de sélection de Danielle Godin, une proche du maire Jean Tremblay qui occupait depuis 12 ans une fonction d'attachée politique de l'arrondissement Jonquière, rattachée à la mairie. Lors des réunions du conseil municipal qui avaient lieu dans la grande salle du Centre national d'exposition, Mme Godin n'hésitait pas à faire sentir aux journalistes son impatience devant les questions adressées aux élus sur différents dossiers.
Au cours d'un entretien téléphonique, le conseiller municipal Jean-Yves Provencher, président de la Commission des ressources humaines, a défendu la nomination de Mme Godin à ce poste. Il n'était toutefois pas en mesure de préciser la formation académique de la nouvelle directrice de l'arrondissement.
Expérience
« Mme Godin est attachée politique à Jonquière depuis 12 ans et connaît très bien le milieu. Elle a une vaste expérience qui lui permet d'occuper cette fonction. L'expérience du secteur est un élément important pour occuper la fonction », a insisté Jean Yves Provencher. Il n'était toutefois pas en mesure de préciser le salaire de Mme Godin touchait à titre d'attachée politique.
Quant aux trois autres attachées politiques devenues des employées contractuels des arrondissements, Jean-Yves Provencher affirme qu'il s'agit de régulariser une situation. Ces personnes, embauchées au départ pour leur allégeance au maire Jean Tremblay, deviennent aujourd'hui responsables du service aux citoyens et à l'information dans les trois arrondissements.
Le président du conseil d'arrondissement de Jonquière, le conseiller municipal Bernard Noël, n'a pas semblé préoccupé par le processus d'embauche de l'ex-attachée politique Daniel Godin dans un poste de direction: « Je ne connais pas la formation académique de Danielle Godin, mais elle a l'expérience pour faire le travail. J'ai bien d'autres chats à fouetter que de m'occuper des qualifications de Mme Godin. »
Son collègue du même arrondissement, Carl Dufour, a répondu sensiblement la même chose. En fait, il ressort que les conseillers municipaux de l'arrondissement n'ont pas été consultés par rapport à cette nomination et ont été mis devant le fait accompli lors de la séance du 30 décembre dernier, où ils ont voté en faveur de cette embauche.
En ce moment, les postes de directeur d'arrondissement sont occupés par M. Gaétan Bergeron à La Baie, qui détient une formation universitaire de premier cycle et une maîtrise en administration publique de l'ÉNAP. À Chicoutimi, le directeur André Martin est un fonctionnaire de carrière qui a travaillé dans le secteur des travaux publics avant d'accéder à cette fonction.
Sur sa page Facebook, Mme Danielle Godin mentionne qu'elle a fréquenté la polyvalente Kénogami. Elle ne fait pas référence à des études collégiales ou universitaires. Le Quotidien a laissé un message au bureau de la directrice de l'arrondissement Jonquière afin d'obtenir des informations sur le processus de sélection et sur sa formation académique. Cette dernière n'a pas retourné l'appel du journal.
Ce n'est pas la première fois que des personnes favorables au maire obtiennent des emplois à la ville de Saguenay ou des organismes paramunicipaux. Michel Fortin (frère du conseiller Jacques Fortin) est passé d'attaché politique au cabinet du maire à un poste de cadre au service des communications, toujours rattaché au cabinet. L'avocat Louis Coulombe est devenu conseiller en éthique pour la ville sans qu'il n'y ait d'appel public de candidature, à titre d'employé contractuel. Richard Brabant est devenu directeur du camping municipal de Jonquière. Fabien Hovington a été nommé directeur général de la Corporation du Vieux-Port quelques heures après sa défaite électorale.
Rappelons qu'en décembre, le maire Tremblay avait annoncé une réduction de son bureau politique. En plus des quatre employées dont il est question, son conseiller Ghislain Harvey a aussi quitté le cabinet pour ne plus conserver que sa fonction de directeur général de Promotion Saguenay.