Plusieurs pannes de courant sont survenues, hier dans la région, notamment à Larouche et à Chicoutimi, en raison du réseau électrique surchargé.

Quand le mercure devient un casse-tête

Le Québec est connu pour ses rudes hivers. Mais la population et certains services ne sont visiblement pas préparés à faire face à des températures aussi basses que celles enregistrées, hier.
Pour plusieurs, démarrer leur véhicule a été un véritable casse-tête, hier. Les propriétaires de câbles de survoltage ont été très sollicités. Ceux qui ont fait appel à un service d'assistance routière, dont CAA, ont dû attendre des heures et c'est seulement s'ils ont réussi à parler à un téléphoniste.
«En raison des conditions climatiques, nous recevons un nombre d'appels plus élevé qu'à l'habitude. Il est donc possible que vous ayez de la difficulté à joindre nos services. CAA-Québec autorise exceptionnellement ses membres à utiliser les services de dépannage du garage de leur choix», pouvait-on lire sur leur site internet, offrant à leurs membres de payer la facture d'un autre garagiste.
Collecte des déchets
Près de 2000 Saguenéens sont demeurés avec leur bac de déchets plein, hier. Le froid a brisé des camions de collecte, empêchant le service à certains endroits, dont le secteur Portage-des-Roches, une portion du chemin de la Réserve, le quartier derrière le commerce Laurent Lapointe et une partie du secteur nord de Chicoutimi. La ville assure que ces déchets seront recueillis ce matin.
Plusieurs pannes de courant et des dégâts d'eau sont aussi survenus dans la région. Des milliers de Jeannois, abonnés au service Cogeco, ont également été privés de câble et d'internet au Lac-Saint-Jean pendant plusieurs heures.
Les routes de la région semblaient quant à elle bien peu achalandées pour un 2 janvier. Plusieurs restaurants et commerces étaient déserts.
«Nous n'avons pas d'appels pour des accidents. Les gens préfèrent rester à la maison», lance le lieutenant responsable à la Sécurité publique de Saguenay en poste hier.
Sécurité
En raison du froid, plusieurs sites municipaux ont fermé leurs portes, notamment les patinoires extérieures des trois arrondissements. Elles demeurent fermées aujourd'hui.
Les centres de ski Mont-Fortin de Jonquière et Mont-Bélu de La Baie sont également demeurés clos hier. La situation sera réévaluée ce matin.
Mont-Édouard
Le centre ski Mont-Édouard n'a pas rouvert ses portes, hier. Le calendrier de la saison est toutefois modifié pour ajouter des journées additionnelles. En effet, la station sera ouverte les lundi 6 et mardi 7 janvier. Selon le calendrier d'ouverture 2013-2014, ces deux journées devaient au départ être fermées. La venue de plusieurs camps d'entraînement et de meilleures conditions de glisse permettent l'ouverture pour ces deux journées.