Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert.

Propositions attendues pour les terrains du Village western

La ville de Dolbeau-Mistassini attend des propositions pour valoriser les terrains du Village western, inutilisés depuis l'annonce de la mort du Festival western.
«On ne s'est pas penchés sur l'avenir de ces terrains encore. Ils sont bien situés et un terrain ne perd jamais sa valeur. Des idées ont circulé, mais on n'a pas amorcé la réflexion sur ce qui pourrait être fait», a déclaré le maire Richard Hébert, questionné lundi soir sur le sujet.
La Ville n'a pas l'intention d'y effectuer du développement domiciliaire. «Il y a de nombreux terrains disponibles sur le territoire et on ne veut pas en ajouter. Nous allons être patients et attendre les propositions. Nous verrons par la suite», a-t-il ajouté.
Pour l'instant, la grange sert d'entrepôt et la Ville est disposée à vendre les autres bâtiments situés sur le site. La maison qui s'y trouvait a été déménagée. Les frais d'assurance et d'entretien sont minimes. C'est pour cette raison que le conseil municipal n'est pas pressé de trouver une nouvelle vocation. 
On attend un promoteur qui arrivera avec une idée alléchante pour la municipalité.
OMH
Dolbeau-Mistassini accepte le projet de regroupement des offices municipaux d'habitation sur le territoire de Maria-Chapdelaine. Le siège social sera à Dolbeau-Mistassini et un point de service sera localisé dans le secteur GÉANT (Normandin, Albanel ou Girardville).