L'usine de Pexal-Tecalum

Proposition déposée pour Pexal-Tecalum

Une proposition a été déposée au bureau du surintendant vendredi dans le dossier de Pexal-Tecalum. Les créanciers devraient recevoir la proposition la semaine prochaine.
« Les propositions aident à résoudre les difficultés financières d'une entreprise et offrent aux créanciers plus qu'ils ne pourraient espérer recevoir en cas de faillite, peut-on lire sur le site du bureau du surintendant des faillites du Canada. Si une entreprise est viable, mais que ses finances ne sont pas saines, le rétablissement de sa situation financière dans le cadre d'une proposition peut la sauver, préserver les emplois, donner aux créanciers le meilleur rendement, fournir une source continuelle d'activités pour les créanciers existants et nouveaux, et permettre aux propriétaires de conserver un intérêt dans l'affaire. »
Il est pour l'instant impossible de connaître le contenu de la proposition dans le dossier Pexal-Tecalum.
L'usine d'extrusion almatoise s'est placée sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité en octobre. Elle doit à ses créanciers 4,2 M $.