L’Ermitage revet toujours ses plus beaux atours durant le temps des Fêtes.

Promouvoir le tourisme religieux

L’Ermitage Saint-Antoine fait partie de la nouvelle Association du tourisme religieux et spirituel du Québec (ATRSQ), mis en place par le Regroupement des sanctuaires nationaux du Québec le mois passé. L’organisation, située à Lac-Bouchette, était à la tête de ce premier regroupement et a décidé d’élargir sa vision pour permettre à plus de sites religieux et spirituels d’en faire partie.

Joint par Le Quotidien jeudi, frère France Salesse, de l’équipe de gestion de l’Ermitage Saint-Antoine, a expliqué qu’il y avait maintenant plusieurs années que le Regroupement des sanctuaires nationaux du Québec voulait revoir sa mission. L’association regroupait quatre sanctuaires nationaux. « Le regroupement avait été créé parce que nous avions senti le besoin de travailler plus ensemble, de concerter, mais aussi de mettre des choses en commun », a expliqué l’homme.

Avec le temps, le regroupement a décidé d’élargir sa vision pour accepter davantage de membres, et en novembre est née l’Association du tourisme religieux et spirituel du Québec, fortement encouragé par le Développement économique du Canada (DEC). De cette façon, le regroupement pouvait s’ouvrir à d’autres congrégations et milieux spirituels.

« Le tourisme religieux et spirituel a connu une croissance remarquable, en particulier au Québec, dans les dernières années. Grâce à cette association, nous allons faire la promotion ensemble, et mettre en commun les événements. Nous allons pouvoir être dans les listes d’événements à visiter en ce qui touche le tourisme religieux et spirituel », a continué Frère France Salesse. Cette nouvelle promotion aidera l’Ermitage Saint-Antoine à aller chercher de nouveaux visiteurs, autant au provincial qu’à l’international.

Les clients de l’extérieur du pays sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à se présenter aux installations de Lac-Bouchette. En effet, le nombre de touristes internationaux a augmenté de 10 % par année, depuis deux ans. Une personne de l’équipe de l’Ermitage Saint-Antoine avait voyagé dans divers salons touristiques afin d’en faire la promotion à l’international. Grâce à la nouvelle association, ils pourront en faire encore davantage à travers le monde. « Des touristes de partout dans le monde viennent voir les monuments, comme de la France, de l’Australie, de l’Allemagne, des États-Unis et plus encore », a ajouté Frère France Salesse.

Un nouveau spectacle multimédia en mai

Par ailleurs, comme l’écrivait Le Quotidien il y a quelques semaines, le frère France Salesse a rappelé qu’en mai 2019, un nouveau spectacle multimédia sera offert au public de l’Ermitage Saint-Antoine. Sous le thème de la spiritualité et de l’écologie, ce projet d’innovation est présentement sur le point d’être complété. Le spectacle Origine représente un investissement de 3.1 M$.