Arthur Gobeil assumera la direction générale par intérim de Promotion Saguenay.

Promotion Saguenay: Arthur Gobeil nommé DG par intérim

Arthur Gobeil devient directeur général par intérim de Promotion Saguenay. L’ancien candidat à la mairie entrera en fonction lundi.

Cette décision a été prise par Saguenay et le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT).

Priscilla Nemey, qui avait été nommée DG de l’organisation à la veille des élections et en remplacement de Ghislain Harvey, demeurera à l’emploi de Promotion Saguenay. «On se doit de redonner confiance à tout le volet économique. Mon mandat n’est pas de faire le ménage, mais bien d’être transparent et rigoureux. Je veux rendre Promotion Saguenay efficace et prospère», a expliqué Arthur Gobeil en entrevue téléphonique.

Le comptable quittera vendredi soir ses fonctions chez Raymond Chabot Grant Thornton. Son contrat chez Promotion Saguenay, qui est «en préparation», est d’une durée indéterminée. «Je m’attends à ce que des gens demandent à ce qu’il soit rendu public. Moi, ça ne me pose pas de problème.»

En plus de vouloir rassurer le milieu économique, Arthur Gobeil entend rencontrer les employés pour leur montrer qu’il est «quelqu’un qui s’en vient travailler positivement». «Je ne suis pas un monstre», commente-t-il. 

Dans un communiqué, la mairesse Josée Néron affirme que «M. Gobeil est reconnu pour son professionnalisme, sa participation au développement économique, son influence dans le monde des affaires et pour son intégrité». Selon elle, le comptable saura réaliser ce mandat avec brio.

Arthur Gobeil devra travailler de concert avec les vérificateurs nommés par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. 

À la fin du mois de novembre, le MAMOT, à la suite d’une demande de Josée Néron, a décidé d’envoyer une équipe de vérificateurs pour brosser un portrait complet de la gouvernance de Promotion Saguenay, de Diffusion Saguenay et de la Société de la Zone portuaire. Ce qui est devenu une saga entourant l’organisation dure depuis la veille des élections, au début du mois de novembre.

Comité de transition

Arthur Gobeil avait d’abord été nommé au comité de transition de Josée Néron avant de s’en retirer pour éviter les apparences de conflit d’intérêts. C’est que Raymond Chabot Grant Thornton était en attente d’une réponse de la Ville après avoir participé à un appel d’offres pour la vérification des états financiers de Saguenay.