Promotion Saguenay est à la recherche de son prochain directeur général.

Promotion Saguenay à la recherche d'un nouveau directeur général

Promotion Saguenay est à la recherche d’un directeur général. La société de développement économique n’a cependant rien à voir avec le processus d’embauche, lequel a été confié par la Ville à une firme spécialisée en ressources humaines.

Un appel de candidatures est paru samedi dans Le Progrès afin de dénicher la personne qui succédera à Ghislain Harvey. Depuis quelques mois, le comptable de formation et ex-candidat à la mairie, Arthur Gobeil, assume la fonction sur une base intérimaire.

Selon l’avis publié par la firme Bourassa Brodeur Bellemare, qui a un bureau à Saguenay, la Ville recherche une personne possédant une formation universitaire en administration des affaires ou dans un domaine jugé équivalent. Les candidats doivent aussi posséder entre cinq et neuf ans d’expérience à titre de gestionnaire, démontrer une connaissance et de l’expérience en développement régional et économique et bien connaître la région. Cependant, les postulants n’ont pas l’obligation d’être originaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Enfin, le bilinguisme est réclamé.

Invité à préciser certains éléments du concours, le directeur des communications de Saguenay, Jeannot Allard, a indiqué que le salaire sera fixé en fonction de l’expérience de la personne retenue.

Quant au mandat donné à une firme privée pour mener le processus d’embauche, ce qui semble être une nouvelle façon de faire pour la Ville, Jeannot Allard précise que Saguenay a agi de la sorte dans le dossier du vérificateur général.

« Nous le faisons occasionnellement lorsque les besoins le justifient. Il est parfois préférable de passer par une firme externe en raison de l’importance du poste et pour des raisons de transparence, d’indépendance, d’impartialité, de neutralité et de crédibilité et pour avoir les coudées franches. Qui plus est, la firme va aussi agir à titre de chasseur de têtes pour recruter des candidats potentiels. Et on ne s’improvise pas chasseurs de têtes. Il faut avoir des ressources, ce que la Ville n’a pas. C’est un domaine spécialisé », a poursuivi Jeannot Allard.

Le prochain directeur général de Promotion Saguenay devrait entrer en poste au début du mois de juillet, si le processus se déroule comme prévu. C’est également à ce moment que le nouveau vérificateur général devrait être nommé.