Le projet de Loi 66 fait état de «l’amélioration de la route 170 à Saint-Bruno et de la route 169 à Alma».
Le projet de Loi 66 fait état de «l’amélioration de la route 170 à Saint-Bruno et de la route 169 à Alma».

Projets d’infrastructures: Près d’un milliard $ au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Les huit projets d’infrastructures du gouvernement du Québec dans les domaines du transport et de la santé totalisant près de 1 G$ qui avaient été identifiés dans le projet de Loi 61 pour activer la relance économique au Saguenay-Lac-Saint-Jean ont été de nouveau inscrits dans le projet de Loi 66, lequel doit permettre de raccourcir les échéanciers en assouplissant certaines règles de réalisation.

Le gouvernement du Québec avait abandonné au printemps le projet de Loi 61 en raison des critiques formulées par les partis d’opposition. La volonté du gouvernement de passer outre à certaines règles de contrôle et les assouplissements en matière environnementale ont eu raison de cette première mouture. Le nouveau projet de Loi 66 vise le même objectif de relance économique, mais accorde une marge de manœuvre beaucoup plus restreinte au gouvernement. Il permettra tout de même d’accélérer la mise en œuvre des projets d’infrastructures.

Le projet de loi ne fait pas état des montants alloués à ces huit projets, mais ils dépasseront facilement le milliard de dollars d’investissements au cours des cinq prochaines années. Que ce soit pour le parachèvement de la route 170, dans le secteur Saint-Bruno-Alma, ou les projets du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le gouvernement sera pratiquement assuré d’avoir des pelles mécaniques au travail pendant la prochaine campagne électorale.

Les élus régionaux devront donc identifier rapidement les priorités de tracé pour compléter le lien routier régional au Lac-Saint-Jean. Le projet de Loi 66 fait état de « l’amélioration de la route 170 à Saint-Bruno et de la route 169 à Alma ». Les travaux pour compléter le lien routier régional vont donc se réaliser dans les deux municipalités et concernent les branchements entre la 170 et la 169 vers le sud et le nord.

En plus de ce premier chantier, Québec veut corriger un tronçon de 3 km de la route 170, dans le secteur de L’Anse-Saint-Jean, et une courbe dangereuse de la route 169 dans les limites de la municipalité de Métabetchouan–Lac-à-la-Croix.

Uniquement pour le secteur de la santé, Québec doit injecter plus ou moins 500 M$ dans cinq projets répartis sur l’ensemble du territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le projet de réfection du bloc opératoire de l’hôpital de Chicoutimi est le plus important. Il s’agit d’un projet en préparation depuis de nombreuses années. Le nouveau bloc opératoire, contrairement à ce qui avait été prévu au départ, sera érigé à l’arrière de l’hôpital, sur le site du bâtiment mécanique.

Le gouvernement réalisera en même temps le projet de réfection du bloc opératoire de l’hôpital de Dolbeau-Mistassini. Le tout sera complété par la construction des trois maisons des aînés prévues à Chicoutimi (de la Colline), Alma et Roberval. Québec a déjà lancé un appel d’intérêt auprès des entreprises de construction pour la réalisation de ces trois projets.