Depuis le début du mois de mars, des travailleurs s’activent sur le chantier de construction de l’usine de filtration et d’assèchement des boues rouges de Rio Tinto.

Projet Vaudreuil: les travailleurs s'activent sur le chantier

Depuis le début du mois de mars, des travailleurs s’activent sur le chantier de construction de l’usine de filtration et d’assèchement des boues rouges de Rio Tinto, dans le cadre du projet Vaudreuil au-delà de 2022. Les pelles mécaniques d’Excavation Chicoutimi et les camionneurs artisans procèdent aux travaux d’excavation et de préparation du terrain qui doit asseoir les nouvelles installations.

Ces travaux font partie des investissements de 210 millions $ annoncés par Rio Tinto en lien avec le projet Vaudreuil au-delà de 2022.

Lors du passage du Progrès sur le chantier au sud du Complexe Jonquière, une trentaine de travailleurs étaient actifs pour excaver et transporter la terre en direction du site d’entreposage des résidus de bauxite. Un certain volume de terre, très légèrement contaminée, est redirigé sur les terrains du complexe pour servir de remblayage.

Calendrier

Au cours des prochaines semaines, les travailleurs s’affaireront à procéder aux travaux de dynamitage nécessaires pour faire disparaître certaines sections de roc dégagé. 

Selon le calendrier du chantier, tous les travaux de terrassement seront terminés à la mi-juin. 

L’entreprise Proco procédera par la suite au remblayage et à la préparation des travaux de fondation de la future usine d’une superficie de 2000 mètres carrés. 

La structure du bâtiment principal sera érigée au cours de l’été et de l’automne afin qu’il soit complètement fermé pour les vacances hivernales de la construction. 

Jusqu’à l’automne 2019, les travailleurs de la construction procéderont aux travaux électriques et mécaniques ainsi qu’à la mise en place des équipements de filtration et d’assèchement. 

À la pointe du chantier, 240 travailleurs, tous métiers confondus, devraient être actifs. 


Depuis le début du mois de mars, des travailleurs s’activent sur le chantier de construction de l’usine de filtration et d’assèchement des boues rouges de Rio Tinto.

Ouverture

La future usine entrera progressivement en service à partir de l’automne 2019.

Les résidus de bauxite traités à la future usine seront transportés sur le site actuel dont la vie utile sera prolongée de sept ou huit ans. La hauteur du site sera augmentée de 30 mètres en son centre. 

Une fois la fin de vie utile du site atteinte, Rio Tinto procédera à l’ouverture d’un nouveau lieu d’entreposage dans le secteur du boisé panoramique.

Depuis le début du mois de mars, des travailleurs s’activent sur le chantier de construction de l’usine de filtration et d’assèchement des boues rouges de Rio Tinto.