Projet Micoua-Saguenay : des pour et des contre

Pascal Girard
Pascal Girard
Le Quotidien
C’était soir de dépôt des mémoires, mardi, dans le cadre de l’examen du projet de ligne Micoua-Saguenay de 735 kilovolts d’Hydro-Québec par le Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE). D’un côté, des propriétaires directement touchés sont venus s’opposer ou demander d’importants changements, tandis qu’à l’opposé, des organismes représentant les élus ou qui font dans le développement économique sont venus accorder leur appui, tout en demandant de plus grosses retombées pour la région.