Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m'entraide 
Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m'entraide 

Projet de coopérative: Loge m’entraide pourrait perdre 15 000$

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
Le projet de coopérative d’habitation La Solidarité pourrait perdre un important don. Les soeurs de Notre-Dame du Bon-Conseil retireront les 15 000$ promis au projet si la Ville ne confirme pas sa collaboration avant le 31 décembre prochain. 

Loge m’entraide amorce une course contre la montre afin de conserver le don promis par la communauté religieuse. Les soeurs de Notre-Dame du Bon-Conseil se sont engagées à verser un don de 15 000$ au projet en 2015, à la condition que les démarches de fondation soient acceptées. 

Cinq ans plus tard, la Ville n’a toujours pas contribué financièrement. Le projet nécessite un montant de 136 510$ de Saguenay par année pendant cinq ans, en plus d’un congé de taxes de 25 ans. 

La communauté religieuse a fait parvenir une lettre à Loge m’entraide le 11 août dernier afin de rappeler que le don ne serait plus valide si la situation n’est pas réglée avant le 31 décembre prochain. 

Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m’entraide, est à la fois grandement peinée pour les locataires appauvris de Saguenay et très en colère contre la Ville. 

Elle demande aux soeurs de Notre-Dame du Bon-Conseil de renouveler leur promesse jusqu’à ce que l’aide municipale soit accordée. « Tout en respectant avec douleur leur décision, je prie de tout cœur et à genoux, s’il le faut, les soeurs du Bon-Conseil d’accepter de laisser le don de 15 000$ au projet de coopérative d’habitation La Solidarité en signe de compassion envers les locataires appauvris pour qui ce projet est dédié. »  

Loge m’entraide a terminé en juillet dernier une septième campagne de dons de six mois qui a permis d’amasser une somme de 12 450$. C’est donc dire que les 15 000$ de la congrégation religieuse représentent l’équivalent de mois de travail. 

«D’apprendre qu’on va perdre le 31 décembre prochain un don majeur de 15 000 $, c’est pas mal démoralisant », convient Sonia Côté qui interpelle la Ville et lui demande d’accorder la contribution nécessaire à la concrétisation du projet. « Si on veut sauver le don de 15 000$ des sœurs du Bon-Conseil d’ici la veille du Jour du l’An, la Ville doit accorder dès maintenant la contribution requise au projet. Derrière chaque don récolté ou promis, il y a eu d’innombrables efforts qui ont été faits. Si la Ville devait nous faire perdre ce don majeur, se serait injustifiable, voire même impardonnable.» 

Rappelons que 900 000$ sont nécessaires à la réalisation du projet. Loge m’entraide a récolté 217 450$ jusqu’à maintenant. Le pape François a contribué (6000$), tout comme différentes communautés religieuses, entreprises et individus.