Pascal Bilodeau est un chasseur de Lumbricus terrestris

Profession: chasseur de vers de terre

Pascal Bilodeau est un chasseur de Lumbricus terrestris, c’est-à-dire un chasseur de vers de terre. Il cultive ce passe-temps depuis que son père lui a transmis la flamme de la chasse à ses 12 ans.

À 53 ans, Pascal a 40 ans d’expérience dans la quête aux vers de terre. «À 12 ans, j’accompagnais mon père dans cette activité et finalement je n’ai plus arrêté», explique-t-il. Pascal ne fait pas la collection des lombrics mais permet aux pêcheurs de venir se fournir chez lui. «Les pêcheurs aiment mes vers, ils savent que ceux sont des bons, on ne m’en dit que du bien», explique-t-il fièrement.

Pascal Bilodeau est un chasseur de Lumbricus terrestris

Pour traquer le ver de terre, Pascal a appris à mettre toutes ses chances de son côté. «Il faut sortir en soirée lorsqu’il mouille. Normalement, je fais des sessions de 21h à 1h. J’arrive à prendre plus de 300 vers à l’heure». Cette chasse atypique s’exerce sans armes mais il faut un équipement adéquat. «Avec des bottes, un imperméable, une lampe frontale et un récipient, j’ai tout ce qu’il faut pour partir en expédition. La cueillette des vers doit se faire à la main. Ce sont des organismes fragiles», révèle-t-il. Il explique que les vers, avec toutes ces conditions d’humidités, sortent de terre pour s’accoupler, il n’y a plus qu’a se baisser. Pour lui la période idéale se situe en mai et juin.

Pascal Bilodeau est un chasseur de Lumbricus terrestris

Par contre, impossible de lui faire avouer où se trouve les bons coins à vers. «C’est comme les coins à champignons, on ne révèle jamais ce genre de secret», dit-il. Pascal Bilodeau avoue avoir essayé de transmettre à son tour cette flamme à ses enfants mais pour l’instant cela n’a pas pris.