Le directeur adjoint du syndicat Unifor, Renaud Gagné.

Produits forestiers Résolu devra respecter l'ancienneté

Produits forestiers Résolu devra respecter l'ancienneté de service des travailleurs forestiers de la section locale 3000 d'Unifor propriétaires de machineries forestières. La Cour d'appel a refusé d'autoriser la contestation de la multinationale.
«C'est l'aboutissement d'une série de recours juridiques qui prend finalement fin, nous sommes soulagés et extrêmement satisfaits du résultat», a commenté Renaud Gagné, directeur adjoint du syndicat Unifor.
Décision de la cour
Une décision de la Cour ordonnait à l'employeur de tenir compte des années de service des travailleurs forestiers dans l'attribution de ces contrats. «Rappelons que tout ce débat découle du fait que Résolu, à la fin 2012, a mis à pied des entrepreneurs propriétaires d'équipements forestiers sans respecter le rang de service, et ce, en contravention de ce qui était prévu à leur contrat individuel et aux conventions collectives», explique-t-il.
Cette problématique découle en grande partie de l'adoption du régime forestier. En effet, avec l'obtention du bois aux enchères, les travailleurs propriétaires n'étaient pas protégés et n'avaient pas les mêmes conditions de travail que celles négocier pour la récolte liée aux volumes accordés aux scieries.
«Dorénavant, il est clair que Résolu devra inscrire dans les contrats individuels de travail les rangs de service de nos membres propriétaires d'équipements forestiers et attribuer le travail en respect des règles», a conclu Renaud Gagné.