Produits forestiers Lamco se met à l’abri de ses créanciers

Produits forestiers Lamco, qui fabrique du bois d’ingénierie à Saint-Félicien, s’est placée sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. L’entreprise a jusqu’au 15 janvier pour s’entendre avec ses créanciers, à moins qu’une autre prolongation ne soit accordée par le tribunal.

C’est le 7 novembre dernier que le syndic Tremblay & Cie ltée a été saisi du dossier de l’entreprise félicinoise qui assume des créances de près de 11,4 millions de dollars. C’est Investissement Québec, qui détient le plus gros morceau de cette créance avec un montant de 7,1 millions de dollars.

La Ville de Saint-Félicien n’est pas en reste, car l’entreprise lui doit un montant de 394 418 dollars. Valbois, un organisme sans but lucratif appartenant au CLD Domaine-du-Roy, qui est le principal actionnaire de Produits forestiers Lamco, a pour sa part une réclamation de 310 000 dollars.

Gestion Lumesco, une entreprise de Château-Richer, détient pour sa part une créance de 231 893 dollars, alors que celle de Bois Aisé de Montréal est de 194 780 dollars. Suivent ensuite les salaires et vacances (64 283 $) et la SADC Lac-Saint-Jean Ouest (43 446 $), ainsi que plusieurs autres créances plus petites, dont celles du CLD Domaine-du-Roy (19 905 $).

Sur l’avis d’intention de faire une proposition, on note également un montant de près de 2,8 millions de dollars en tant qu’avance des actionnaires.

Assemblée

Lors de l’annonce initiale, l’entreprise avait 30 jours pour s’entendre avec les créanciers, mais ce délai a été repoussé jusqu’au 15 janvier par le tribunal. « Nous en sommes encore au début des négociations », soutient Fabien Tremblay, le conseiller en insolvabilité responsable du dossier, qui croit qu’il pourrait y avoir d’autres prolongations à venir pour s’entendre avec les créanciers afin de permettre la relance des activités de l’entreprise.

Produits forestiers Lamco fabrique du bois lamellé-collé et jointé pour faire des pièces de grandes dimensions, sous la forme de solives, de ferme de toit, de poutres et de chevrons de toits, pour l’industrie de la construction.