Le déplacement de la prison provinciale de Chicoutimi à Roberval entraîne des coûts relativement importants en transport de détenus.

Prison de Roberval: 320 000 $ pour le transport

Le ministère de la Sécurité publique du Québec a dépensé 288 439 $ pour le transport des détenus et des prévenus entre la prison de Roberval, le palais de justice de Chicoutimi et d’autres maisons de la justice comme Roberval et Alma notamment, pour les 11 premiers mois de l’année financière 2017-2018.

Lorsque le gouvernement du Québec a pris la décision d’implanter la nouvelle prison à Roberval plutôt qu’à Chicoutimi, quelques questionnements ont été évoqués par les autorités locales et les criminalistes du Saguenay.

Le coût de transport entre le Centre de détention de Roberval et le palais de justice de Chicoutimi a atteint 99 653 $ pour les 11 premiers mois de la dernière année financière et a été de 188 786 $ entre Roberval et les autres centres de détention pour un total de 288 439 $.

« Ces chiffres représentent les prévisions budgétaires établies. Pour l’année 2018-2019, les prévisions budgétaires sont de 320 000 $ pour le transport des détenus et des prévenus », mentionne Louise Quintin, du bureau des communications avec les médias du ministère de la Sécurité publique du Québec.

Pour la première année d’opération, soit 2016-2017, le coût du transport entre Roberval et le Palais de justice de Chicoutimi avait été de 75 000 $. Pour l’ensemble du transport, le budget s’est élevé à 232 300 $, dont 157 300 $ pour le déplacement des prisonniers et détenus entre la prison et d’autres palais de justice.