Priscilla Nemey, présidente et directrice générale de Promotion Saguenay

Priscilla Nemey limitée à la gestion quotidienne

Le président du comité des finances de Saguenay, Michel Potvin, prend en main temporairement les décisions financières de Promotion Saguenay pendant que la présidente et directrice générale Priscilla Nemey assumera la gestion quotidienne, et ce, jusqu’à ce que le ministère ait procédé à la nomination d’un nouveau directeur par intérim.

C’est ce qu’a expliqué la mairesse Josée Néron qui démontre une fois de plus que son principal objectif est de rassurer la population tout en permettant à la Ville et à ses différentes constituantes de fonctionner normalement, et non de procéder à des règlements de compte politique. À la sortie de son premier conseil d’administration à la tête de l’organisme de développement économique, Mme Néron s’est dite rassurée et croit qu’il est nécessaire de mettre en place une nouvelle gouvernance.

Il y a selon elle des façons de faire qui vont changer relativement à toute la procédure de prise de décision. Selon les commentaires formulés par certains participants à cette séance, le conseil d’administration de Promotion Saguenay n’avait pas vraiment accès aux véritables informations pour la prise de décision et devait se fier uniquement aux orientations du maire et de son principal collaborateur Ghislain Harvey.

Tout indique, selon les propos de Josée Néron, que Ghislain Harvey n’a plus de lien opérationnel avec Priscilla Nemey. La mairesse a confirmé les raisons pour lesquelles ce dernier communiquait avec Mme Nemey. « M. Harvey voulait avoir son chèque », a simplement répondu Josée Néron en assurant que la décision de retenir le versement de l’indemnité de départ de 425 000 $ à Ghislain Harvey sera maintenue tant et aussi longtemps que le ministère n’aura pas effectué son mandat de vérification.

La mairesse a d’autre part confirmé que tout le fonctionnement de Promotion Saguenay sera scruté à la loupe. Des orientations ont déjà été données en ce qui concerne les dons aux organismes qui reviendront au conseil. Il s’agit de la fameuse enveloppe qui permettait à Ghislain Harvey d’accorder des subventions sans qu’il y ait d’analyse de la part du conseil municipal ou du conseil d’administration, qui ne faisait généralement qu’approuver le budget.

En plus d’une révision complète de cette politique, il faut s’attendre à ce que l’octroi de contrats de service ou l’achat de fournitures de biens de toutes sortes soient scrutés à la loupe. La mairesse a été assez claire sur tout ce volet.

Le préfet de la MRC du Fjord, Gérald Savard, qui avait soulevé l’indignation en confirmant qu’il ne lisait pas les documents lors de la prise de décision au comité exécutif de Promotion Saguenay, a quitté son siège. Il sera remplacé par Éric Larouche. Ce dernier a pris le relais du maire Jean Tremblay dans la controversée transition à la tête de l’organisme survenue 48 heures avant les dernières élections.

La mairesse de Saguenay considère qu’il faut changer la culture au sein de cette organisation. Elle est consciente que l’organisme a un sérieux problème de crédibilité auprès de la population avec le dévoilement des contrats du directeur général et en regard surtout de la gouvernance qui a été laissée entre les mains d’une poignée de personnes ayant à leur tête le duo Ghislain Harvey/Jean Tremblay.

Le président du comité des finances de Saguenay, Michel Potvin, et le conseiller municipal Jean-Marc Crevier

À la sortie de la rencontre, le président du comité des finances de la Ville est demeuré très prudent dans ses commentaires. Il a exigé un certain nombre d’explications en lien avec les contrats de Ghislain Harvey et attend des réponses rapidement de la machine administrative de Promotion Saguenay. Il explique que le maintien de Priscilla Nemey dans l’équipe de gestion se justifie par l’obligation d’assurer un bon fonctionnement de la Ville alors qu’il y a une certaine fragilité en raison de la situation financière.

Il a confirmé que la responsable des finances à Promotion Saguenay devra travailler beaucoup plus étroitement avec la trésorière de la ville, Christine Tremblay. Selon ce que Le Quotidien entend depuis l’élection, cette fonctionnaire de carrière, qui a une grande expertise des finances municipales, jouit d’une très grande crédibilité auprès de la mairesse et de son bras droit, Michel Potvin.

Le visage du conseil d’administration de Promotion Saguenay risque de changer. L’administrateur et ex-conseiller municipal Réjean Laforest a annoncé, lundi matin, qu’il participait à une dernière séance. D’autres départs pourraient se confirmer au cours des prochains jours.

La mairesse Josée Néron