Josée Néron joint sa voix à celle du maire d’Alma, Marc Asselin, et du député péquiste Sylvain Gaudreault.

Pressions sur Rio Tinto: au tour de Josée Néron

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, réclame des investissements de la part de Rio Tinto au Saguenay-Lac-Saint-Jean, particulièrement concernant l’expansion du projet AP-60. Elle joint ainsi sa voix aux élus provinciaux et municipaux, qui talonnent la multinationale à ce propos.

« Dès la levée des tarifs douaniers américains sur l’acier et l’aluminium annoncée le 17 mai dernier, j’ai réitéré publiquement le positionnement de notre administration en demandant que les investissements soient annoncés dès que possible », a affirmé la mairesse de Saguenay. 

Josée Néron a fait cette déclaration à la suite, notamment, de la sortie de son homologue d’Alma, Marc Asselin, qui a réclamé des investissements rapidement de la multinationale sur le territoire régional. Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, y allait également dans le même sens. La semaine dernière, il a exigé de la compagnie qu’elle passe de la parole aux actes et qu’elle procède enfin à des annonces officielles plutôt que d’entretenir de vaines promesses.

« À l’instar des autres acteurs économiques importants dans notre communauté, j’entretiens régulièrement les canaux de communication avec Rio Tinto, toujours dans le but de maximiser les retombées économiques et sociales et de créer de la richesse chez nous. Je continuerai mes efforts pour m’assurer que les citoyens corporatifs soient au rendez-vous de notre croissance et de notre développement économique régional », a ajouté la mairesse Josée Néron.

Le projet AP-60, initialement AP-50, avait été dévoilé en 2006.