Présence de grande faune sur la route 169

Une présence accrue d’orignaux a été observée dans le secteur de Saint-Henri-de-Taillon, poussant le ministère des Transports du Québec (MTQ) à lancer un appel à la prudence aux usagers de la route. Des cervidés ont été aperçus près de la chaussée de la route 169.

Pour réduire les risques de collision, une centaine de lampadaires ont été installés dans les dernières années sur cette portion de la 169. Le MTQ tient toutefois à rappeler que « la vigilance des conducteurs » demeure le meilleur moyen d’éviter un accident avec la grande faune. « Ralentissez immédiatement si vous soupçonnez la présence de cervidés aux abords de la route. Ces animaux sont nerveux et imprévisibles ; ils peuvent très rapidement surgir sur la chaussée. En actionnant vos freins à plusieurs reprises, signalez la présence de cervidés aux conducteurs qui vous suivent. N’effectuez jamais de manœuvre brusque pour tenter d’éviter un cervidé au dernier moment. Un accident beaucoup plus sérieux pourrait en résulter. Dans la plupart des cas, lorsque la collision semble imminente, ralentissez et freinez progressivement », énumère le MTQ, par voie de communiqué.

Selon les données du ministère, la province enregistre chaque année plus de 7000 accidents routiers impliquant la grande faune. Les accidents avec le cerf de Virginie sont les plus fréquents, suivis des accidents avec l’orignal, le caribou et l’ours noir.