Pour des accouchements plus naturels

La Fondation du Domaine-du-Roy souhaite investir dans une nouvelle approche qui permettra de faire des accouchements plus naturels tout en modernisant les équipements d’imagerie médicale dans le département de radiologie. Pour payer ces équipements, la Fondation a lancé sa campagne de financement qui vise à amasser 1,1 million de dollars sur quatre ans.

Pour la première année de la campagne, la Fondation souhaite amasser 400 000 dollars dans le but d’implanter une nouvelle approche favorisant des accouchements plus naturels et moins médicalisés.

Cette nouvelle philosophie de soins, baptisée TARP, prévoit l’installation de chambres de naissance où les parents et l’enfant peuvent demeurer tout au long du séjour à l’hôpital dans le but de favoriser l’attachement et le développement de compétences parentales, en plus de faciliter l’allaitement.

Étant donné que la philosophie TARP est soutenue par Québec, le gouvernement doublera l’investissement de 400 000 dollars, pour ajouter cinq chambres spécialisées. De plus, une salle de travail physiologique pour les patientes qui désirent accoucher le plus naturellement possible sera aussi construite.

« Ce nouveau projet nous emballe, car il nous offre la possibilité d’épauler les jeunes parents dans un moment crucial de leur vie de famille, a mentionné Madeleine Leclerc, présidente de la Fondation. Nous avons la chance d’avoir à Roberval une équipe d’obstétrique formée de professionnels passionnés, engagés et soucieux du bien-être de leurs patients. »

À compter de la deuxième année, la campagne financera la modernisation du parc d’imagerie médicale de l’hôpital de Roberval, dans le but d’offrir à la population un meilleur accès aux tests et aux examens prescrits par un médecin.

Les projets retenus par la fondation sont priorisés par une table de concertation, a rappelé la présidente.

Des objectifs plus grands

Alors que la fondation a recueilli entre 300 000 et 350 000 dollars par année récemment, elle souhaite maintenant recueillir davantage de fonds pour soutenir la mission de l’hôpital et offrir des soins de proximité.

La collecte de fonds commence avec la campagne de télémarketing annuelle, laquelle permet d’amasser près de 130 000 dollars. En février, la Loto Fondation suivra avec un objectif de plus de 60 000 dollars. En juin, une classique de golf sera aussi organisée.

Fait à noter, Produits forestiers Résolu a levé 95 000 dollars pour la fondation lors de sa classique de golf l’été dernier, et tout autant pour la Fondation Maria-Chapdelaine. « Au cours des cinq dernières années, ça fait presqu’un demi-million de dollars », ajoute Mme Leclerc.

Soignés ici : l’hôpital de Roberval vu par ses patients et ses artisans

Dans le cadre de cette campagne, la fondation a lancé une série de témoignages de gens « Soignés ici ». Dans un premier témoignage diffusé sur le site de la fondation, on peut voir Isabelle, qui parle des soins reçus pour son fils, Gabriel, quatre ans, atteints de leucémie lymphoblastique aiguë. « C’est un cadeau et un énorme privilège de pouvoir être soigné tout près de la maison. Pendant deux ans, nous avons fréquenté l’hôpital de Roberval sur une base régulière. Nous y avons reçu des soins de qualité et nous y avons rencontré des travailleurs dévoués et chaleureux. Guérir à la maison, près de chez soi, c’est guérir dans un milieu sécurisant », peut-on y lire.

D’autres témoignages seront ainsi diffusés sur une base régulière, d’ici la fin de l’année. « Depuis plus de 30 ans, nous n’avons qu’un seul objectif : améliorer la qualité des soins offerts ici », a soutenu Madeleine Leclerc.