Le programme jeunesse du Centre le Renfort a été lancé, lundi, à Alma. Sur la photo, Andréa Simard, intervenante au Renfort, Kate Harvey, coordonnatrice clinique, Ève Régnier, représentante du Club Kiwanis, et Cynthia Tardif, directrice générale du centre.

Pour aider les ados en détresse psychologique

Le Centre de rétablissement le Renfort d’Alma lance un nouveau programme pour aider les adolescents de la région, dont 40 % se situent à un « niveau élevé » de détresse psychologique.

C’est à la suite de ces statistiques alarmantes qu’est née #MoiJeResteConnecté, un programme qui vise à informer, prévenir et sensibiliser les jeunes de 0 à 17 ans de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est.

Selon les statistiques d’une étude réalisée par la Fondation Jeunes en Tête en 2019, 40 % des adolescents se situent à un niveau élevé de détresse psychologique dans notre région. Dans le Plaidoyer pour la santé mentale des jeunes Québécois d’octobre 2019, il est rapporté que la prévalence des troubles anxieux a doublé en six ans, soit 17,2 % en 2016-2017 contre 8,6 % en 2010-2011.

« Lorsqu’on s’attarde à ces données, cela démontre qu’il importe de travailler sur cet enjeu », précise Andréa Simard, intervenante responsable du volet jeunesse au Centre de rétablissement le Renfort.

Le programme, qui sera déployé notamment via les réseaux sociaux, propose des outils promotionnels branchés et la tenue de stands dans les écoles primaires et secondaires, les maisons de jeunes et d’autres milieux où se retrouvent les jeunes sur le territoire

« Lorsque le Centre de rétablissement le Renfort nous a approchées afin de devenir partenaires dans leur volet jeunesse, nous avons tout de suite été emballées et intéressées par leur beau programme, d’autant plus que celui-ci rejoignait tout à fait notre mission, qui consiste à valoriser et promouvoir la santé mentale chez les jeunes, tout en œuvrant à faire tomber les tabous autour de la maladie mentale », ont fait savoir, par communiqué de presse, les membres du Club Kiwanis Lac-Saint-Jean Est.

Le Café du Clocher et la Caisse Desjardins d’Alma font aussi partie des partenaires du nouveau programme.