Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est la deuxième région forestière la plus affectée par la tordeuse des bourgeons de l’épinette, mais le Forestier en chef a décidé de tenir compte de l’impact de la tordeuse uniquement jusqu’à la fin de 2022.
Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est la deuxième région forestière la plus affectée par la tordeuse des bourgeons de l’épinette, mais le Forestier en chef a décidé de tenir compte de l’impact de la tordeuse uniquement jusqu’à la fin de 2022.

Possibilité forestière : traitement différent au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Le Forestier en chef du Québec a décidé d’adopter des façons différentes pour présenter les calculs préliminaires de possibilité forestière entre les régions du Québec. Ce sont les chiffres pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean qui sont les moins précis pour les volumes de bois ou les superficies de certaines problématiques.