La candidate caquiste dans Jean-Talon, Joëlle Boutin, accompagnée de sa fille Stella.

Une stratège numérique avec la CAQ pour affronter Proulx

Joëlle Boutin, entrepreneure et stratège numérique au cabinet de relations publiques National, sera candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Jean-Talon. Elle affrontera l’homme fort du Parti libéral dans la capitale, l’actuel ministre Sébastien Proulx.

La femme de 38 ans est originaire de la circonscription. Elle a d’ailleurs voulu mettre de l’avant la carte de l’appartenance. «J’ai étudié dans Jean-Talon, organisé des événements dans Jean-Talon, rencontré l’homme de ma vie dans Jean-Talon et j’ai même fait baptiser mon fils dans Jean-Talon. J’ai le Québec tatoué sur le cœur», a-t-elle déclaré.

Le chef de la CAQ, François Legault, a vanté les mérites professionnels de sa candidate, malgré son jeune âge. La mère de deux enfants est cofondatrice et éditrice de Femmes Alpha, un média numérique qui promeut l’entrepreneuriat féminin. En plus, Mme Boutin dirige elle-même une entreprise d’import-export dans la production de literies en coton biologique pour enfants.

Contre le cynisme

Articulée, la candidate aura quand même fort à faire pour déloger le ministre Sébastien Proulx, qui a remporté l’élection partielle de juin 2015 avec 41,7 % des voix. La CAQ avait terminé troisième avec 13,8 % du suffrage.

«Mon adversaire principal, ce n’est pas Sébastien Proulx. Ce n’est même pas le Parti libéral du Québec. C’est le cynisme de la population face à la classe politique. Je dirais même plus, la perte de confiance. Les gens ne votent même plus. Je trouve ça inquiétant», explique la candidate, ajoutant que la pluie d’investissements annoncée par le gouvernement libéral à quatre mois des élections contribue au cynisme ambiant. Elle admet que la lutte est loin d’être gagnée dans une circonscription qui élit des libéraux depuis 1966, dont Margaret Delisle, Philippe Couillard et Yves Bolduc. 

L’équipe de la CAQ dans la région de Québec se précise. La formation politique doit encore faire connaître ses candidats dans Charlevoix, Charlesbourg, Montmorency et Chauveau.

Biochimiste pour QS

Québec solidaire a aussi confirmé son candidat dans Jean-Talon. Patrick Provost, biochimiste de formation, portera les couleurs de la formation politique. 

Il est établi à Québec, dans la circonscription de Jean-Talon, depuis 16 ans. 

Le père de quatre enfants est professeur à l’Université Laval et chercheur au Centre de recherche du CHU de Québec.