Les deux plus jeunes députées de l’Assemblée nationale sont Catherine Fournier, du Parti québécois, et Émilise Lessard-Therrien, de Québec solidaire, qui ont toutes deux 26 ans.

Une Assemblée nationale renouvelée, mais pas beaucoup plus jeune

La nouvelle cohorte de députés de l’Assemblée nationale inclut un nombre record de femmes, beaucoup de nouveaux venus en politique, mais elle n’est pas vraiment plus jeune que par les années passées.

Des statistiques qui viennent d’être colligées par l’Assemblée nationale démontrent que parmi les 125 députés élus le 1er octobre, seulement 17% sont âgés de moins de 40 ans. Il s’agit d’une hausse par rapport à l’élection de 2014, où environ 15% des députés étaient dans la vingtaine ou la trentaine, mais pas majeure.

Alors même si les nouveaux visages sont nombreux parmi les députés (un peu plus de la moitié n’ont jamais siégé à l’Assemblée nationale), on ne peut pas dire qu’un changement générationnel s’est opéré lors de cette élection.  

Au cours de l’histoire récente, les jeunes qui se lancent en politique et qui réussissent à se faire élire n’ont jamais été très nombreux. Notons que les moins de 40 ans sont également le groupe d’âge qui vote le moins aux élections. 

Il faut remonter au gouvernement péquiste de René Lévesque pour constater un réel vent de jeunesse à l’Assemblée nationale. Lorsque celui-ci  a pris le pouvoir en 1976, 43% des députés ont moins de 40 ans. Cinq ans plus tard, lorsqu’il est reconduit premier ministre, il y a toujours 31% de jeunes sur les banquettes de l’Assemblée nationale. 

Un tel nombre de jeunes politiciens n’a pas été revu depuis. En 2007 toutefois, l’élection remportée par Jean Charest et qui a vu l’Action démocratique de Mario Dumont former l’opposition officielle se démarque, avec 23% de jeunes. 

Ce nombre baisse toutefois à 17% en 2008, lorsque les Québécois donnent aux libéraux un mandat majoritaire et que la députation de l’ADQ dégringole. 

En 2018, aucun politicien de moins de 25 ans n’a été élu. Les deux plus jeunes députées de l’Assemblée nationale sont Catherine Fournier, du Parti québécois, et Émilise Lessard-Therrien, de Québec solidaire, qui ont toutes deux 26 ans. En contrepartie, 37 élus ont la quarantaine, 36 la cinquantaine et 31 ont plus de 60 ans. 

Le record du plus jeune député de l’histoire du Québec appartient toujours à Léo Bureau-Blouin, qui a été élu à l’âge de 20 ans en 2012. D’autres politiciens ont commencé leur carrière très jeunes, comme André Boisclair élu à 23 ans en 1989 et Mario Dumont, à 24 ans en 1994. 


TABLEAU

Pourcentage de députés âgés de moins de 40 ans élus

1976: 43%

1981: 31%

1994: 12%

2007: 23%

2012: 10%

2018: 17%

Source: Assemblée nationale du Québec