En tout, 150 000 enfants autochtones ont subi les affres du système de pensionnats, établi et géré par l'Église dans les années 1870 et en vigueur jusqu'aux années 1990. La photo de ce pensionnat a été prise autour de l'année 1890.

Trudeau veut créer un jour férié en mémoire des pensionnats autochtones

SAINT-EUSTACHE — Justin Trudeau a confirmé jeudi l'intention de son gouvernement de créer un jour férié consacré à la réconciliation avec les peuples autochtones.

Le premier ministre a expliqué que la journée visera à se souvenir des souffrances vécues dans les pensionnats fédéraux pour enfants autochtones et à réfléchir à la réconciliation.

Devant les journalistes à Saint-Eustache, au Québec, il a indiqué que le gouvernement fédéral consultait actuellement les groupes qui représentent les Premières Nations, les Inuits et les Métis pour choisir une date appropriée et décider de la façon dont ce congé devrait être encadré.

La création d'un jour férié en mémoire des pensionnats pour Autochtones était l'une des 94 recommandations de la Commission de vérité et réconciliation.

M. Trudeau a souligné que le Canada avait manqué à son devoir de respecter les Autochtones. Pendant plus d'un siècle, des enfants autochtones ont été arrachés à leur famille et contraints de fréquenter des pensionnats financés par le gouvernement fédéral et gérés par des groupes religieux. Plusieurs élèves y ont subi des mauvais traitements et des agressions sexuelles.

La date n'est pas fixée

Un projet de loi d'initiative parlementaire présenté par la députée néo-démocrate Georgina Jolibois propose d'établir une Journée nationale des peuples autochtones le 21 juin, mais M. Trudeau a indiqué jeudi que la date n'avait pas encore été fixée.

Si le Parlement approuve la création de ce jour férié, celui-ci ne sera en vigueur que dans les milieux de travail réglementés par le fédéral, soit la fonction publique, les ports, les aéroports, les transporteurs aériens et les entreprises de télécommunications.

Les provinces et les territoires qui voudraient adopter un éventuel jour férié devront amender leur code du travail respectif en ce sens.