Le gouvernement Trudeau est plongé dans la tourmente.

Trudeau fera jeudi une déclaration publique

Justin Trudeau fera tôt jeudi une déclaration publique dans le dossier SNC-Lavalin.

Le bureau du premier ministre a confirmé la tenue d’une conférence de presse, à 8h, à l’amphithéâtre de la presse à Ottawa.

Une source libérale haut placée avait affirmé à La Presse canadienne plus tôt cette semaine que M. Trudeau devait faire très prochainement une déclaration publique, et qu’il reconnaîtrait à cette occasion que sa garde rapprochée a pu «insister un peu trop» dans le dossier SNC-Lavalin.

Le gouvernement Trudeau est plongé dans la tourmente; les allégations d’ingérence politique dans le dossier SNC-Lavalin ont provoqué les départs de deux de ses ministres, dont celui, lundi, de la présidente du Conseil du trésor, Jane Philpott.

Depuis l’éclatement de la controverse il y a près d’un mois, M. Trudeau avait répété le même message, à savoir qu’aucune pression indue n’avait été exercée pour éviter un procès à SNC-Lavalin, et que le gouvernement pesait dans la balance ses inquiétudes quant au sort des 9000 employés de l’entreprise dans le respect de l’indépendance du système judiciaire.

Lundi soir, lors d’un rassemblement partisan à Toronto, il a tempéré un peu son insistance sur le fait que son gouvernement n’a rien fait de mal dans l’affaire SNC-Lavalin.

«Les préoccupations de cette nature doivent être prises très au sérieux et je peux vous assurer que j’y vois», a notamment déclaré M. Trudeau, disant «écouter attentivement les différents voix, témoignages et opinions» des témoins au comité de la justice de la Chambre des communes.

Après le témoignage explosif de l’ex-procureure générale Jody Wilson-Raybould, l’ancien secrétaire principal du premier ministre - et proche ami de Justin Trudeau depuis leurs études universitaires -, Gerald Butts, a livré sa version des faits, mercredi.