Le maire de Québec Régis Labeaume est venu à la défense de la députée solidaire Catherine Dorion qui a qualifié le troisième lien «à une ligne de coke».

Troisième lien: Labeaume défend Dorion et accuse les médias

Le maire de Québec Régis Labeaume est venu à la défense de la députée solidaire Catherine Dorion qui a qualifié le troisième lien «à une ligne de coke».

Il a du même souffle accusé les médias de vouloir «casser» la jeune élue «comme les médias essaient de casser tous les politiciens au Québec». 

«Vous faites votre job. Les médias veulent des gens originaux, avec des idées et qui sont différents», a lancé le maire. 

Ayant croisé la députée de Taschereau, jeudi, M. Labeaume dit avoir conseillé à cette dernière de «continuer à être elle-même». «Catherine c’est son genre […], c’est toujours extra», a-t-il ajouté. «Je lui ai dit hier : “Tiens-toi debout et assume”. 

Concernant le sens des propos tenus par Mme Dorion, Régis Labeaume s’est abstenu de commentaire.

À LIRE AUSSI: Gabriel Nadeau-Dubois défend Catherine Dorion