Sylvain Gaudreault

Sylvain Gaudreault interpelle la ministre de la Santé

Le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault, interpelle la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, afin qu’elle demande aux CISSS et aux CIUSSS de la province de reprendre les négociations afin de régler les enjeux locaux des conventions de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS).

À la suite d’une rencontre tenue mercredi après-midi avec les représentants syndicaux de l’APTS, M. Gaudreault a déclaré ne pas vouloir s’immiscer dans la négociation actuelle, mais affirme que la nouvelle ministre doit envoyer un signal clair aux directions des CISSS et des CIUSSS.

« Je demande à Danielle McCann de demander à tous les CISSS et CIUSSS de retourner à la table de négociations. » Le député s’est dit étonné que ces entités aient décidé de tourner le dos aux négociations à la veille des élections provinciales.

M. Gaudreault ajoute que la ministre a déjà déclaré qu’elle avait la main tendue dans ce dossier malgré la présence d’un médiateur. « Il est possible d’avoir un médiateur, mais ça n’empêche pas les parties de se parler avant la médiation. »

Le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean fait partie des entités qui n’ont pas encore conclu leurs négociations sur une base locale. L’un des derniers enjeux à régler concerne le plan de développement des ressources humaines.

Mardi, la présidente de l’APTS, Carolle Dubé, a fait une sortie en se basant sur deux ententes de principe intervenues avec les CISSS de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal et du Nord-de-l’Île de Montréal, qui s’ajoute à celle de l’Abitibi-Témiscamingue qui a conclu une entente au début octobre.

Mme Dubé a affirmé que ces ententes démontraient clairement que l’APTS fait preuve de flexibilité et s’adapte aux réalités des différents établissements. Denis Villeneuve