Le nombre de demandes d'asile au Canada a plus que doublé au cours des deux dernières années.

Ottawa hausse le budget pour la santé des réfugiés

OTTAWA — Le programme fédéral de santé pour les réfugiés et les demandeurs d'asile bénéficiera d'une augmentation de 283 millions $ sur les deux prochaines années.

Les responsables au ministère de l'Immigration ont expliqué mercredi que l'augmentation de cette enveloppe était nécessaire à cause du nombre croissant de demandeurs du statut de réfugié. Cette hausse figurait dans les quelque 525 pages du budget fédéral déposé la semaine dernière.

Le nombre de demandes d'asile au Canada a plus que doublé au cours des deux dernières années; 55 000 personnes ont ainsi déposé une demande en 2018.

Le Programme fédéral de santé intérimaire offre une couverture de soins de santé aux demandeurs d'asile pendant l'examen de leur dossier à l'Immigration, en attendant que les provinces prennent la relève une fois la demande acceptée.

Confusion

Des rapports suggèrent toutefois qu'il existe une certaine confusion chez les professionnels de la santé quant au fonctionnement de ce programme fédéral intérimaire.

Les conclusions préliminaires d'une étude menée par des professeurs de droit de l'Université d'Ottawa ont révélé que des prestataires de soins de santé refusaient d'admettre certains réfugiés en croyant, à tort, qu'ils n'étaient pas admissibles à cette couverture médicale intérimaire.

Le chercheur principal de l'étude, Y.Y. Brandon Chen, explique que certains professionnels de la santé ne sont pas toujours au courant que les coupes précédentes effectuées dans le programme ont été depuis annulées. D'autres professionnels seraient aussi frustrés par la lourdeur des formalités administratives liées au remboursement des coûts de ce programme.