L’ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick Brian Gallant

Nouveau-Brunswick: Brian Gallant démissionne

FREDERICTON - L’ancien premier ministre Brian Gallant a annoncé jeudi sa démission en tant que chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick.

Il demande maintenant au parti d’organiser un congrès à la direction.

M. Gallant a l’intention de rester chef de l’opposition jusqu’à ce que le parti choisisse son remplaçant.

Il est devenu chef du parti en 2012 et premier ministre en 2014 à l’âge de 32 ans, mais a été écarté lors des élections provinciales de septembre.

Son gouvernement minoritaire a été renversé il y a deux semaines lors d’un vote de confiance sur le discours du Trône des libéraux, et le premier ministre progressiste-conservateur Blaine Higgs et son gouvernement minoritaire ont prêté serment la semaine dernière.

Selon Donald Wright, un politologue à l’Université du Nouveau-Brunswick, M. Gallant s’est probablement adressé à son caucus et à son parti, a compris les signes, et réalisé que son avenir n’était pas celui de chef du parti.