Alexandre Cloutier

Malgré la demande d’Alexandre Cloutier, le préfet Savard restera

Le député Alexandre Cloutier demande la démission de Gérald Savard comme vice-président de Promotion Saguenay et l’invite à réfléchir à ses rôles d’élu. Le principal intéressé n’entend cependant pas accorder d’importance à cette demande et encore moins quitter son poste.

Le député péquiste de Lac-Saint-Jean a utilisé son compte Twitter, vendredi, pour y aller de cette recommandation, après que M. Savard ait avoué ne pas avoir lu le contrat accordé à Ghislain Harvey, comme président et directeur général de Promotion Saguenay. 

Gérald Savard ajoutait s’être fié à la parole de l’ancien maire de Saguenay, Jean Tremblay, et de l’avocat Pierre Mazurette.

« Je ne m’occupe pas de ça (la demande du député). Il n’est pas au courant du contexte dans lequel toute cette affaire s’est faite. M. Cloutier ne sait pas ce qui en est », s’est limité à dire M. Savard, qui est aussi maire de Bégin et préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay.

Le député Cloutier maintient le cap. Il n’accepte pas qu’un élu vienne dire que ce n’est pas son rôle de lire des documents, que c’est aux fonctionnaires de le faire et de leur résumer les papiers.

« Il m’insulte en disant que ce n’est pas le rôle d’un élu de lire des contrats, surtout lorsque ceux-ci représentent des montants d’importance et qu’ils sont d’une durée indéterminée. C’est une incompatibilité avec les attentes des électeurs », ajoute le député de Lac-Saint-Jean. Stéphane Bégin