Le premier ministre ontarien Doug Ford à Toronto, lundi

L'Ontario annule la hausse du salaire minimum

TORONTO — Le gouvernement de l’Ontario a annoncé mercredi qu’il annulerait l’augmentation du salaire minimum dans la province prévue pour l’an prochain.

La ministre du Travail, Laurie Scott, a affirmé que le salaire minimum resterait à 14 $ l’heure plutôt que de passer à 15 $, comme prévu par le gouvernement libéral précédent.

La ministre n’a pas voulu préciser si le salaire minimum finirait par augmenter, se contentant d’expliquer que le gouvernement progressiste-conservateur menait des consultations sur la question.

Lors de la campagne électorale, le premier ministre Doug Ford s’était engagé à éliminer l’impôt provincial sur le revenu pour toute personne gagnant le salaire minimum.

Il avait déjà proposé de supprimer l’impôt pour toute personne qui gagnerait moins de 30 000 $ par année.

Allègements fiscaux

À l’époque, une analyse économique indépendante montrait que les travailleurs à faible revenu bénéficieraient davantage d’un salaire minimum plus élevé que d’impôts moins élevés, car la hausse des salaires leur rapporterait plus d’argent que les économies attribuables à une baisse d’impôt.

Mme Scott a indiqué mercredi qu’il y aurait des allègements fiscaux pour ceux dont le salaire annuel est de moins de 30 000 $, mais a précisé que le gouvernement travaillait toujours sur le calendrier pour la mise en place de ces mesures.