Mardi, un employé de l’Assemblée nationale spécialisé dans le maniement des objets patrimoniaux a enfilé ses gants blancs, s’est approché du trône du président, pour grimper dans un escabeau et s’emparer délicatement de l’objet religieux autrefois vénéré et aujourd’hui banni des lieux.
Mardi, un employé de l’Assemblée nationale spécialisé dans le maniement des objets patrimoniaux a enfilé ses gants blancs, s’est approché du trône du président, pour grimper dans un escabeau et s’emparer délicatement de l’objet religieux autrefois vénéré et aujourd’hui banni des lieux.

Le crucifix retiré du Salon bleu de l’Assemblée nationale [VIDÉO]

Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
Le crucifix de l’Assemblée nationale prend sa retraite des parlementaires: il ne trônera plus comme il le fait depuis des décennies derrière le trône du président de l’Assemblée nationale.