«Le problème économique du Québec n’est pas le nombre d’emplois ou le taux de chômage, mais la qualité des emplois», déclare François Legault dans un tweet qui a fait beaucoup réagir sur la toile.

«La qualité des emplois» est le problème économique du Québec, dit Legault

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, a souligné vendredi via les réseaux sociaux que le problème économique du Québec, en matière d’emplois, en est un d’abord et avant tout de qualité de l’offre.

Sur sa page Twitter personnelle, celui qui est également fondateur d’Air Transat publie vendredi deux graphiques que son parti a créés, à partir des données de l’Institut de la statistique du Québec.

Le premier d’entre eux démontre, selon le chef caquiste, que la province du Québec a pris du retard sur ses voisins en ce qui concerne le salaire moyen, entre mars 2003 et juin 2018. Le Québec serait alors passé du quatrième au sixième rang en 15 ans, plaide le leader de la CAQ.  

«Le problème économique du Québec n’est pas le nombre d’emplois ou le taux de chômage, mais la qualité des emplois», déclare François Legault dans un tweet qui a fait beaucoup réagir sur la toile.

Le Québec n’a selon lui «pas assez d’emplois à 25-30-40 $ de l’heure». 

Dans un second graphique, le parti illustre que le Québec est passé du quatrième au dixième rang cette fois, en matière de revenu disponible par habitant, entre 2003 et 2016. «Le Québec marche, alors que nos voisins courent», laisse entendre là-dessus M. Legault. 

«Il me semble que de courir tout le temps est plus susceptible de créer des blessures que de marcher. En marchant, il est plus avantageux de réfléchir», lance un internaute en réaction au tweet du chef de la CAQ.