En point de presse pour faire une mise à jour des conditions à travers la province, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a mentionné que le conseil général spécial était annulé.

La CAQ annule son conseil général spécial à cause de la tempête

La Coalition avenir Québec (CAQ) annule son conseil général spécial de samedi, à Québec, en raison des conditions météorologiques extrêmes dans de multiples régions du Québec. Le conseil général spécial devait permettre à la CAQ de célébrer sa première année au pouvoir, avec surtout comme objectif de permettre aux militants de socialiser avec les élus caquistes.

Aucune résolution n'était sur la table.

Des vents violents et des quantités abondantes de pluie ont entraîné de nombreuses pannes d'électricité, des fermetures de route et des inondations à travers le Québec, vendredi.

En point de presse pour faire une mise à jour des conditions à travers la province, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a mentionné que le conseil général spécial était annulé «pour que nos députés puissent être en priorité sur le terrain avec leurs concitoyens compte tenu de la situation».

La CAQ a dit par communiqué avoir pris la décision d'annuler l'événement «dû à l'important nombre de pannes d'électricité et de la mauvaise météo».

Le dernier conseil général de la CAQ remonte à mai dernier, lorsque les militants s'étaient réunis à Montréal pour parler environnement. Ils avaient alors adopté 32 résolutions, dont celle d'imposer une consigne sur les bouteilles d'eau.

Samedi, plus de 900 militants caquistes devaient se rendre au Patro Roc-Amadour pour participer à l'événement «Le meilleur est à venir».